Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Selon les experts de la session Afrique de l’ITW, les investissements dans les infrastructures de câble terrestre à fibre optique sont vitaux pour la croissance de l’économie numérique en Afrique

Selon les experts de la session Afrique de l’ITW, les investissements dans les infrastructures de câble terrestre à fibre optique sont vitaux pour la croissance de l’économie numérique en Afrique

Les experts réunis lors de la « Session Afrique » de la International Telecoms Week (ITW) 2019 qui s'est tenue récemment à Atlanta (États-Unis) ont souligné l'importance d’investir dans les infrastructures d’interconnexions internet et les réseaux terrestres locaux pour faciliter le développement et la croissance de l'économie numérique africaine. Patrick Christian, analyste principal chez TeleGeography, qui a évalué l'économie numérique en Afrique, a observé que l'étude des tendances mondiales montre que l'Afrique conserve sa position de région en croissance la plus rapide en termes d'utilisation de l'internet, même si les volumes de données restent anormalement plus faibles que dans les autres parties du monde.

M. Christian a souligné l’importance du rôle joué par les fournisseurs de contenu tels que Google, Microsoft et Facebook dans la génération du trafic internet et exprimé l’espoir que leur trafic sur le continent augmentera avec la croissance de l’économie numérique africaine. On s'attend à ce qu’un volume de contenu plus important commence à être hébergé et échangé en Afrique, ce qui apportera des avantages considérables à l'écosystème.

Un panel composé de représentants de haut niveau de MainOne (www.MainOne.net), Google, Avanti Plc, Angola Cables, CSquared Africa et WIOCC a tenu un discours convaincant mettant en lumière ces facteurs ainsi que d’autres éléments clés pour le développement de l’économie numérique en Afrique. Le débat a été centré sur l'idée que le développement du réseau terrestre est essentiel pour la croissance des économies numériques de tous les pays africains. Funke Opeke, CEO de MainOne, a souligné que l’organisation travaillait actuellement dans l’État de Lagos, au Nigéria, pour permettre sa transformation numérique grâce au déploiement de 2500 km de fibre optique dans l’État, qui s’ajouteront au millier de km déjà installé.

Selon M. Opeke, « Notre objectif est de nous assurer que les immeubles, les écoles, les établissements de soins de santé et autres agences gouvernementales ainsi que les quartiers d’affaires/d’entreprises soient équipés de la fibre optique, avec une densité permettant d’atteindre la majorité des citoyens de Lagos. Grâce au déploiement prévu, nous envisageons de nous doter d’une densité de réseau telle que plus de 60% de la population se trouvera à moins d'1 km d'un accès à la fibre optique. »

Co-parrainée par MainOne, la « Session Afrique » de l’ITW 2019 continue de fournir aux principaux acteurs mondiaux une plateforme leur permettant de partager leurs points de vue sur les opportunités et les défis du développement des télécoms sur le continent africain. Cette année, MainOne sponsorise la session pour la huitième fois consécutive.


Distribué par APO Group pour MainOne.

Media files
MainOne
Télécharger le logo

Left to right –Lanre Kolade; Group CEO CSquared; Arthur Mendes, Sales & Marketing Director, Angola Cables; Funke Opeke, CEO, MainOne; Chris Wood, CEO, WIOCC

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.