Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Cyclone Kenneth : L’équipe du HCR évalue les besoins immédiats

Cyclone Kenneth : L’équipe du HCR évalue les besoins immédiats

Au Mozambique, une équipe du HCR est arrivée samedi dans la ville de Pemba, au nord-est du pays, au lendemain du passage du cyclone Kenneth, l’une des plus fortes tempêtes jamais enregistrées en Afrique continentale. Bien que la zone soit moins peuplée que dans d’autres régions du Mozambique, les dégâts dus aux inondations le long de son parcours sont considérables. Selon les informations, 38 personnes sont décédées et plus de 160 000 autres ont été directement touchées.

Le personnel du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a pu constater sur place les dégâts de la catastrophe survenue dimanche. Plusieurs quartiers de la ville de Pemba ont été complètement inondés. Dans les quartiers les plus défavorisés, des maisons se sont effondrées et les crues soudaines ont laissé de la boue et des ordures dans toutes les rues, en particulier dans la partie basse de la ville près de la mer.

Nos équipes se sont également rendues dans des sites abritant des survivants du cyclone, y compris des écoles. Alors que du matériel de secours est en cours d’acheminement, les habitants ont besoin d’abris, de nourriture et d’eau potable.

Actuellement, les enfants ne vont pas à l’école. De nombreuses familles ont perdu tous leurs biens, y compris les plantations et le bétail dont elles avaient besoin pour gagner leur vie. Les habitants ont hâte de rentrer chez eux, mais ils ont besoin d’une aide complète.

Dans une école publique visitée par une équipe du HCR, où 600 personnes ont trouvé refuge, les gens s’inquiétaient de la capacité d’accueil pour un plus grand nombre de survivants du cyclone. Selon les dirigeants communautaires, ils ont un besoin urgent de nourriture et d’ustensiles de cuisine, y compris des assiettes, des casseroles, des fourchettes, des cuillères et des couteaux. Les femmes ont également demandé des kits d’hygiène.

Dans les rues de Pemba, de nombreuses maisons sont endommagées et devront être réparées. Les communautés s’organisent pour nettoyer les rues et enlever le sable et la boue apportés par le cyclone. Le désespoir se lit sur les visages.

Les mauvaises conditions météorologiques persistent et l’accès aux endroits les plus reculés demeure difficile. On signale des cas de personnes complètement isolées qui ont besoin d’être secourues. D’autres organisations humanitaires commencent à transporter par avion de la nourriture et des médicaments vers ces endroits, mais pas encore de façon régulière.

Le HCR prévoit d’envoyer des tentes familiales d’urgence et des articles de première nécessité à Pemba depuis Beira, où d’autres équipes d’urgence continuent de venir en aide aux survivants du cyclone Idai.


Distribué par APO Group pour United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR).

Media files
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR)
Télécharger le logo

Residents survey flooding in Pemba after Cyclone Kenneth hit Mozambique. © UNHCR/Luiz Fernando Godinho

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.