Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Au bout de 5 années d’existence, Kotula distribue plus de 350 000 repas par an aux personnes les plus défavorisées de Soweto, chiffre que la société a pour objectif de doubler d’ici 2021

Au bout de 5 années d’existence, Kotula distribue plus de 350 000 repas par an aux personnes les plus défavorisées de Soweto, chiffre que la société a pour objectif de doubler d’ici 2021

Kotula, une société financée de manière indépendante durant les 5 dernières années, franchit actuellement une nouvelle étape dans le cadre de son développement et recherche des investisseurs en mesure de soutenir l’expansion de tous ses projets caritatifs.

Kotula est une Initiative de responsabilité sociale d’entreprise (CSR), lancée en 2014 par Adam Ginster, fondateur et PDG de la société spécialisée dans la recherche de cadres Evolve South Africa (www.Evolve.za.com), basée à Johannesburg. Kotula est un programme de développement communautaire fonctionnant en partenariat avec Diakonia Aids Ministry, une organisation non-gouvernementale basée à Soweto, ainsi que d’autres établissements de Johannesburg, en Afrique du Sud.

La principale ambition de Kotula est de rendre autonomes les enfants orphelins et vulnérables, ainsi que les femmes et les résidents âgés de la communauté de Central Western Jabavu, à Soweto, touchés par le VIH, la violence domestique et la pauvreté. En réponse aux besoins directs spécifiques de cette communauté, les services de Kotula incluent la sécurité alimentaire, une école de danse pour enfants, ainsi que des programmes de sensibilisation.

Utiliser des terrains inutilisés pour lutter contre la malnutrition

Le trait de génie d’Adam Ginster était d’exploiter un terrain abandonné situé à Soweto, dans le but de produire des légumes biologiques qui contribueront à fournir des repas nutritifs équilibrés aux plus démunis. Après avoir identifié des terrains disponibles, dont le sol a été analysé, en vue des cultures, par le Ministère de l’Agriculture d’Afrique du Sud, Adam a ensuite emprunté un tracteur auprès de Mavuso Msimang, directeur de l’un des principaux clients d’Evolve, pour commencer à exploiter la terre. Evolve a alors identifié et recruté des bénévoles issus de la communauté, qui ont ensuite reçu une formation agricole assurée par le Ministère de l’Agriculture, puis un salaire mensuel en échange de l’entière responsabilité de la gestion des exploitations agricoles. Depuis sa création, Kotula a lancé au total 14 exploitations agricoles.

L'école de danse

Chaque week-end, l’école de danse de Kotula soutient 50 enfants boursiers de l’Ecole de danse Katz de Bryanston à Johannesburg. Les enfants ont interprété leur première pièce de théâtre, « Le mini roi lion », au théâtre de l’Université de Wits à Johannesburg, un incroyable accomplissement pour lequel ils ont reçu des standing ovations. Kotula et Katz conçoivent actuellement la prochaine production théâtrale – elle vient d’être choisie, la « Panthère noire ». « Le théâtre est un formidable moyen pour les enfants de non seulement s’exprimer mais de développer confiance en soi et discipline, et surtout espoir et bien-être. La Panthère noire, que nous sommes en train de concevoir, sera un spectacle passionnant et nous envisageons de partir en tournée à l’étranger, et notamment au Royaume-Uni en décembre 2019 », affirme Adam Ginster, fondateur de Kotula.

Une petite structure…

Tous les programmes fournis par Kotula sont exclusivement financés par Evolve, qui bénéficie d’un large soutien de Diakonia AIDS Ministry, à Soweto. Pour mettre en œuvre ses projets, Kotula emploie 15 employés à temps plein dans le cadre de son programme de sécurité alimentaire, dont 13 exploitants agricoles et deux gestionnaires principaux ; la société recrute également des bénévoles auprès des communautés voisines et de diverses écoles de Johannesburg dont l’école St Stithians et celle de Redhill, qui l’aident à préparer la terre pour les cultures, et qui ont tous été d’une aide très précieuse. Les employés bénéficient en outre d’une formation agricole assurée par le Ministère de l’Agriculture, qui, tout comme les conseillers municipaux de la région de Jabavu/Soweto, ont particulièrement soutenu ce projet. « La solidarité doit être la première réponse à la souffrance humaine. Nous sommes tous capables de l’assurer, et même Kotula, qui dispose de ressources financières et humaines limitées, ce qui montre que lorsqu’on croit à quelque chose et qu’on fait preuve d’un engagement total, même avec peu, il est possible de faire beaucoup et d’aider ceux qui sont moins favorisés que nous. Après près de 5 années d’activité, nous avons démontré que nous réussissons et jouissons d’une expérience éprouvée en matière de croissance. Afin de poursuivre notre développement dans cette dynamique, nous recherchons désormais un financement qui nous permettra d’investir dans le développement et la gestion d’un plus grand nombre d’exploitations agricoles, ainsi que celui d’autres programmes de soutien incluant l’éducation, la musique et le sport », a ajouté Adam Ginster.

…qui a déjà mis en œuvre des projets importants

Les programmes alimentaires viennent en aide à 5 000 enfants qui bénéficient de deux repas par semaine. A cet effet, Kotula prépare jusqu’à 10 000 repas par semaine pendant les mois d’été lorsque les exploitations agricoles connaissent leur rendement maximal, chiffre qui tombe à environ 50% de la production pendant les mois d’hiver. L’organisation soutien également les personnes âgées au sein des communautés, grâce à des produits alimentaires en provenance de l’étranger via des programmes agricoles, et de produits alimentaires supplémentaires acquis.

En outre, Kotula organise des activités pour enfants qui leur permettent de retrouver confiance en leur vie ; 350 enfants ont par exemple été accueillis par Evolve au Zoo de Johannesburg pour une fête de Noël, et 500 autres – au Jardin botanique Walter Sisulu de Johannesburg.  Ces événements ont été extraordinairement enrichissants pour les enfants. Ainsi, Adam et son équipe ont essentiellement retenu le fait que, dans un tel contexte, les enfants ressentaient un réel sentiment d’appartenance et d’amour, ce qui est le plus beau cadeau que l’on puisse leur faire. Il va sans dire que ces événements ont été particulièrement fastidieux à organiser, notamment en termes de logistique, d’assurance, d’auxiliaires médicaux et d’autres professionnels de santé, d’activités et de gestion, etc.

Possibilités de développement

Kotula s’est initialement concentrée sur l’essentiel, en offrant aux enfants la possibilité d’améliorer leur régime alimentaire afin de pouvoir vivre pleinement, et notamment pouvoir se concentrer en classe. Kotula prévoie désormais de poursuivre son aide, grâce à l’élargissement de son programme afin de mettre l’accent sur l’éducation ; ce qui est l’objectif absolu de Kotula, c’est à dire faire en sorte d’offrir aux enfants la possibilité de s’émanciper en ouvrant une passerelle vers leur avenir. À cet effet, l’organisation recherche désormais des partenaires financiers potentiels. Ce soutien financier permettra à Kotula d’accélérer sa production alimentaire, puis de vendre aux communautés locales les récoltes supplémentaires produites afin de générer des bénéfices qui, à leur tour, seront utilisés pour financer les programmes et les transformer, de manière critique, en entités autonomes – son objectif ultime! A cet effet, Kotula est actuellement en voie de devenir une organisation à but non-lucratif, qui doit finalement se muer en une organisation à but non-lucratif autonome et indépendante.

D’ici juin 2019, Kotula deviendra une organisation à but non-lucratif qui prendra le nom de KO2LA, signifiant « récolter ». D’ici la fin de l’année 2019, KO2LA cible la production de 20 000 repas par semaine dans le cadre de son programme de sécurité alimentaire ; et le renforcement des capacités des Centres de Développement précoce de l’apprentissage (ECD) au sein des communautés locales qu’elle nourrit, ainsi que sa volonté d’organiser une tournée internationale pour la production « Panthère noire » de l’Ecole de danse, notamment au Royaume-Uni et éventuellement aux États-Unis. 


Distribué par APO Group pour Kotula.

Contact média :
Tracy Walakira
tracy@aopo-opa.org
Tél : + 41 22 534 96 02
WhatsApp : +256 772 89 17

Contact Kotula
Adam Ginster
adam@evolve.za.com


Kotula
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.