Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Tir de roquettes sur Tripoli: le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) demande la fin des combats en Libye et le soutien de tous au processus politique

Tir de roquettes sur Tripoli: le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) demande la fin des combats en Libye et le soutien de tous au processus politique

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est profondément préoccupé par l’escalade militaire, suite à l’attaque lancée par la Libyan National Army le 4 avril dernier et les combats qui se sont succédés depuis lors aux alentours de Tripoli. Plus de cent personnes ont perdu la vie et des milliers d’autres ont été déplacées.

Des tirs de roquettes ont touché hier soir le centre de la capitale libyenne; au moins six civils ont péri suite à cette attaque.

La Suisse appelle toutes les parties au conflit à mettre un terme aux opérations militaires, garantissant une trêve pour permettre notamment la conduite d’opérations humanitaires. Elle demande aussi à toutes les parties de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire et de garantir la protection de la population civile. Elle condamne l’utilisation d’armes lourdes par toutes les parties et, en particulier, les bombardements qui ont touché des installations médicales et éducatives ces derniers jours et rappelle que viser des installations civiles représente des violations graves du droit international humanitaire. La Suisse est aussi particulièrement préoccupée par la situation des migrants maintenus en détention près des zones de combats et demande que tout soit mis en œuvre par les parties afin d’assurer leur sécurité et leur protection.

Seuls le dialogue et une solution politique inclusive peuvent garantir une transition pacifique en Libye. Le DFAE demande donc à toutes les parties de soutenir les efforts de l’ONU et du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, Ghassan Salamé, dans la recherche de cette solution politique; il réaffirme son soutien à ces efforts, les seuls à même de pouvoir trouver une solution acceptée par toutes les composantes de la société libyenne et qui garantisse le partage équitable des ressources du pays. 

La Suisse dirige aussi un appel à tous les membres de la communauté internationale pour qu’ils soutiennent, d’une manière unie et cohérente, le refus d’une solution militaire et l’appui au processus politique.

La Suisse reste engagée en Libye avec des activités dans la promotion de la paix et l’aide humanitaire, ainsi que dans des projets liés à la migration. Sur le plan humanitaire, elle soutient le travail du Comité Internationale de la Croix Rouge (CICR) ainsi que des organisations actives dans les différentes parties du pays. Elle s’engage aussi en matière de transformation des conflits et pour la promotion des droits de l’homme et du droit international humanitaire. La Suisse appuie par ailleurs le travail de l’ONU qui soutient des processus inclusifs parallèles à la Conférence Nationale qui aurait dû avoir lieu ces derniers jours . Elle soutient également des processus locaux de médiation visant à associer tous les acteurs libyens à l’action politique.

Distribué par APO Group pour The Federal Council, Switzerland.The Federal Council, Switzerland
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.