Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Tombouctou : Réduire la violence communautaire, générer des revenus et protéger l’environnement

Tombouctou : Réduire la violence communautaire, générer des revenus et protéger l’environnement

Le Bureau régional de la MINUSMA, à travers sa section de la Réforme du Secteur de la Sécurité et du Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion (RSS-DDR), a procédé le 22 Mars dernier, au lancement officiel du “Projet de restauration des berges et de relance socioéconomique de la zone d’Alkorondiafia/Koriomé”. Ce projet vise à réduire les violences communautaires par la restauration de l’environnement et la création d’un espace propice au développement des activités socioéconomiques des jeunes et des femmes du site d’Alkorondiafia et environnant. 

La cérémonie de lancement s’est déroulée à Alkorondiafia, a réuni environ 100 personnes dont le représentant du Maire de la Commune rurale d’Alafia, Mahamoudou Maiga, le Chef de Village de Koriomé, les notables du village, les représentantes des femmes, des jeunes de la population ainsi que les représentants de plusieurs composantes et sections de la MINUSMA notamment, celle de l’Information publique (PIO), les observateurs militaires (MILOBS) et la Police des Nations Unies (UNPOL).

Situé à Koriomé, au sud de la ville de Tombouctou, le site d’Alkorondiafia est très important, grâce au quai fluvial, qui facilite la traversée des bateaux, pirogues et autres pinasses chargés de ravitailler la ville de Tombouctou et plusieurs autres localités, en produits de première nécessité . En amont de cette zone, le fleuve Niger présente une chute de 28 mètres de dégringolade dans un étang (piscine naturelle) qui s’ensable de plus en plus.
La zone d’Alkorondiafia est une zone à grandes potentialités agrosylvopastorales (méthode d'agriculture qui concilie les arbres, la production végétale et la production animale). Pour les communautés locales, ce bassin est une ressource vitale qui leur permet de pratiquer l'agriculture, la pâture, la pêche, la cueillette des produits forestiers non ligneux (feuilles, fleurs, fruits, etc.). Par ailleurs face à la dégradation des ressources naturelles, certains membres de la communauté ont investi les abords de ce bassin en violation de la réglementation nationale en vigueur en matière de gestion des berges.



Le Mandat que le Conseil de Sécurité a confié à la MINUSMA, par sa résolution 2423 (2018), lui enjoint d’appuyer les Maliens dans la lutte et la réduction des violences communautaires. Financé par la MINUSMA, pour près de 42 millions de FCFA ( plus précisément 41. 750. 240 Francs CFA) et mis en œuvre par le Centre de formation de Gouvernance et de Recherche – Action pour le Développement (CFOGRAD), ce projet de réduction de la violence communautaire, a pour but d’éviter tout type de violence liée à la gestion de ces berges.

Composé de quatre lampadaires solaires, ce projet prévoit également la construction de deux blocs de deux latrines pour hommes et pour femmes, de d’un hangar ainsi que la restauration des berges dégradées et des écosystèmes critiques. Des sessions de formations et de sensibilisation des communautés sur la paix, la protection de l’environnement et l’hygiène sont aussi prévues.

Le représentant du Maire de la Commune Rurale de Alafia, Mr Mahamoudou MAIGA, a salué la MINUSMA pour les nombreux efforts consentis en faveur de la restauration de la confiance, et le renforcement d’une cohabitation pacifique entre toutes les communautés. « Cette initiative, souligne-t-il, constitue une véritable bouffée d’oxygène pour l’économie locale, pour la sécurité et pour la paix, mais aussi renforcera les échanges entre le Nord et le sud ».



Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).

Media files
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)
Télécharger le logo

Image

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.