Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Rugby : Le Président de la fédération française de rugby en visite à Alger

Rugby : Le Président de la fédération française de rugby en visite à Alger

Dans le cadre d’une étroite collaboration avec son homologue algérien, M. Bernard  Laporte, président de la Fédération Française de Rugby (FFR) et ancien ancien secrétaire général en charge des sports se trouve à Alger du 31 mars au 2 avril 2019.

Une conférence de presse s’est tenue hier 31 mars à Alger au siège de Société Générale  (partenaire officiel de la FAR) , animée par Mr Sofian Abdelkader Ben Hassen, président de la fédération algérienne de rugby et Mr Bernard Laporte. Plusieurs questions ont été abordées (la coupe du monde en France en 2023, la situation du rugby Français, la communauté algérienne en France qui pratique le ballon oval mais aussi les relation de la FFR avec le maghreb). Mais, une interrogation est revenue avec insistance est l'échange entre l'Algérie et la France en matière

M. Laporte a déclaré : “L'instance fédérale française va apporter toute son aide et son soutien, pour permettre de développer ce sport en Algérie, dont c'est mon premier voyage. Mon rôle consiste à mettre en œuvre tous les outils nécessaires, notamment l'expérience de la balle ovale française, pour permettre au rugby algérien de  prendre une autre dimension. Pour ce qui est du potentiel, il y a beaucoup de choses à faire, avec une population de plus 42 millions, dont la majorité est jeunes. Ce partenariat s'inscrit dans le durée, surtout. On se donnera le temps et les moyens pour y parvenir. La formation des arbitres sera notre priorité. Nous allons également accompagner l'équipe nationale algérienne dans l'espoir d'assister à sa qualification au Mondial- 2023 en France”, indiqué Bernard Laporte, qui fut aussi sélectionneur de la France et coach des meilleures formations du Top 14, à l'image de Toulon.

Le président de la Fédération française de rugby s'est montré très optimiste quant au devenir de la discipline, et surtout admiratif du travail accompli par la fédération algérienne en très peu de temps. « La Fédération algérienne a réalisé une bonne avancée en un temps record, notamment au niveau international. Elle est désormais reconnue par la fédération mondiale. Ce qui n'est pas négligeable du tout. Cela va permettre à la sélection algérienne de bénéficier de tous ses joueurs en vertu de la règle 9, lui ouvrant le droit à la libération des joueurs convoqués en sélections par leurs clubs. Pour ce qui est du lancement d'un championnat séniors en Algérie, je pense qu'il faut se montrer un peu patient. Nous devons penser à développer davantage la fédération et le rugby. La création d'un championnat national viendra après », a indiqué M. Laporte, qui se dit favorable à l'organisation d'un match amicale France – Algérie.

À propos des manifestations pacifiques en Algérie, Laporte s'est dit impressionné par le civisme du peuple algérien : « L'Algérie a eu la reconnaissance de la France et du monde entier, alors que chez nous les manifestations des gilets jaunes ont été entachées par  des actes de  violence.» Pour sa part, le président de la Fédération Algérienne de Rugby (FAR), M. Abdelkader Benhassan, a tenu à souligner que le contrat de partenariat court jusqu'en 2021, en précisant toutefois : « Si je suis réélu à la tête de la fédération en 2021, le partenariat restera ouvert. M. Laporte est une personnalité connue pour avoir popularisé le rugby à partir du nord de la France. Notre fédération a réussi à gravir les échelons en trois ans seulement. Nous avons même dépassé le Maroc, dont la fédération a été créée en 1955. Nous disposons actuellement de 34 clubs, dont 14 affiliés à la fédération, et trois ligues de wilaya. Le nombre de licenciés et de 5.000, dont 1.500 filles.» M. Benhassan regrette cependant le manque d'infrastructures : « Je remercie le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, de nous avoir attribué le stade Mustapha-Tchaker. Nous espérons avoir l'accès à d'autres stades, comme celui de Khemis Miliana. Avec une capacité de 10.000 places et un terrain en gazon naturel, ce terrain reste inoccupé. »

Le président de la fédération française de rugby Bernard Laporte était accompagné de :
● M. Karim Zeribi, Président Agora
● Nicholas  Hourquet, responsable des relations internationales et institutions Rugby de France 2023.
● M. Abderrahame Agueb, ancien joueur au top 14 franco algérien vainqueur de la coupe de France en 1997 avec section Paloise.

Distribué par APO Group pour Fédération Algérienne de Rugby.

Contact du Presse:
Rugby@APO-opa.org


Media files
Fédération Algérienne de Rugby
Télécharger le logo

Image

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.