Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Élections au Nigeria : l'armée accusée de violences dans l'État de Rivers

Élections au Nigeria : l'armée accusée de violences dans l'État de Rivers

Nigéria

L’armée nigériane dans la ligne de mire de diplomates américains. Le cas de John Bray, consul général des États-Unis à Port Harcourt au sud-est du Nigeria. « Je ne suis pas ici pour porter des jugements sur les élections. Je suis ici juste pour dire qu’il y a eu suffisamment de violences », a indiqué mardi le diplomate à la presse locale.

Les violences, ce sont celles liées aux élections législatives, sénatoriales et présidentielle du samedi 23 février. D’après des médias locaux, des soldats de la 6è division de l’armée nigériane ont déclenché des violences à Abonnema dans la zone d’Akuku-Toru, où ils ont tué 15 membres innocents du Parti démocratique populaire (PDP), principale formation de l’opposition.

Deux autres personnes étaient tombées sous les balles à Emohua, une autre localité de l‘État de Rivers. « Je suis ici aujourd’hui pour parler à tous les différents candidats et chefs de parti ». Parler aux chefs de partis aux fins d’une réelle prise de conscience pour que pareil spectacle ne se répète pas.

Dans la plupart des pays africains, les élections s’accompagnent souvent de violences. Des spécialistes attribuent cette situation à la perfidie d’acteurs politiques mais aussi à la mauvaise gouvernance électorale.

Voir plus