Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

La Guinée Équatoriale fait un pas décisif en faveur de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives

La Guinée Équatoriale fait un pas décisif en faveur de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives

La Guinée équatoriale a reçu vendredi le soutien officiel du Secrétariat international de l'ITIE, marquant une étape significative pour rejoindre l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) ; Cette approbation fait suite à une décennie d'efforts déployés par la Guinée équatoriale pour rejoindre cette initiative, qui vise à résoudre les principaux problèmes de gouvernance liés à la transparence et à la responsabilité dans les secteurs extractifs ; L'appui du pays et ses efforts pour adhérer à l'ITIE ont été étendus lors d'une réunion entre la Délégation de la Commission nationale de l'ITIE pour la Guinée équatoriale et le Secrétariat international de l'ITIE tenue le 15 février.

La Guinée équatoriale a franchi une étape décisive dans l'adhésion à l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) à Oslo, en Norvège, le vendredi 15 février 2019, avec l'aval du Secrétariat international de l'ITIE et l'établissement de relations bilatérales positives.

Après avoir initialement demandé à devenir membre de l'organisation en 2008, la Guinée équatoriale a depuis mis en place plusieurs réformes pour prendre part à l'initiative mondiale.

« L'adhésion à l'ITIE représenterait une étape importante pour le pays et un pas décisif vers une transparence accrue ainsi qu’une gouvernance et une gestion améliorées de notre secteur des ressources extractives », a déclaré H.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures.

« Je suis toujours convaincu que notre adhésion à l'ITIE créera un climat d'investissement plus attrayant et mènera à une augmentation des investissements étrangers directs dans différents secteurs de notre économie, y compris l’énergie, » a ajouté le ministre Obiang Lima.

Lors d'une réunion entre une délégation de la Commission nationale de Guinée équatoriale pour l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) et le Secrétariat international de l'ITIE, la Commission nationale a remis une lettre d'intention à l'intention de ses membres, ainsi qu'un rapport détaillé sur l'état d'avancement des travaux de la Guinée équatoriale dans son processus d'adhésion aux normes de l'ITIE, qui décrit toutes les améliorations et tous les efforts déployés par le pays depuis sa dernière tentative d'adhésion à l'organisation.

La Guinée équatoriale, par l’intermédiaire du ministre, a réaffirmé l’engagement du pays à adhérer à l’ITIE et à se conformer aux exigences pour devenir membre. Au nom du Secrétariat international, son directeur exécutif, Mark Robinson, a exprimé son soutien à la Guinée équatoriale et à ses efforts pour devenir partie intégrante de l'ITIE.

La Commission nationale a également invité le Secrétariat général de l'ITIE à participer à la prochaine réunion des ministres qui se tiendra lors du congrès et de l'exposition de l'APPO Cap VII à Malabo en avril prochain.

Les membres de la délégation comprenaient le représentant de la société civile de Guinée équatoriale, Don Agustín Moisés Enguru Alene ; le Directeur général du contenu local, Don Jacinto Nguema Owono ; et le Coordinateur général du Secrétariat national, Anacleto Oló Fernández. Outre le Directeur exécutif, le Secrétariat international basé à Oslo était représenté par les Directeurs régionaux Francisco Paris et Monica Osorio.

Mise en œuvre dans 52 pays, l'ITIE sert de norme mondiale pour la gouvernance responsable des ressources pétrolières, gazières et minérales et cherche à renforcer les principaux problèmes de transparence et de responsabilité des gouvernements et des entreprises en exigeant la divulgation d'informations tout au long de la chaîne de valeur de l'industrie extractive.


Distribué par APO Group pour Ministry of Mines and Hydrocarbons, Equatorial Guinea.
Questions média :

Jacinto Nguema Owono
owonojacinto@gmail.com
Ministry of Mines and Hydrocarbons, Equatorial Guinea
Télécharger le logo
Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.