Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Zimbabwe : vers une pénurie de pain

Zimbabwe : vers une pénurie de pain

Zimbabwe

Le Zimbabwe pourrait manquer de pain, deuxième aliment de base après la farine de maïs dans une semaine. Des meuniers annoncent l‘épuisement imminent des stocks de blé qui ont déjà atteint un seuil critique.

Le Zimbabwe importe du blé. La céréale est mélangée avec une culture locale pour fabriquer de la farine pour le pain. Mais les importateurs peinent ces derniers temps à approvisionner les boulangeries du pays.

« Nous avons le regret d’annoncer qu’en ce moment il n’y a que 5 800 tonnes et que l’actuel stock de (5 800 tonnes) ne pourrait tenir que pendant huit jours », a écrit Lynette Veremu, présidente de la Grain Millers Association (GMAZ, association des minotiers) à la National Bakers Association of Zimbabwe (NBAZ, association des boulangers).

Conséquence : le pays n’est plus en mesure d’importer les 55 000 tonnes de blé qui se trouvent dans des entrepôts sous douane au Mozambique.

Rareté de devises

Si le président de la GMAZ, Ngoni Mazango n‘était pas disponible pour confirmer l’information, le porte-parole de l’association Garikai Chaunza, a tout de même reconnu que « c’est la situation à laquelle nous sommes confrontés ».

Composant essentiel dans la fabrication du pain, deuxième aliment de base après la farine de maïs, le blé fait partie des importations prioritaires avec des denrées comme le carburant et les produits pharmaceutiques.

Mais une dette de 80 millions de dollars auprès des fournisseurs étrangers obère la banque centrale qui fait face depuis des lustres à une grave pénurie de devises en dollars.

La relance économique promise par le président Mnangagwa lors de son élection en juillet dernier, tarde à produire les résultats escomptés. Ce qui explique en partie des remous sociaux comme les récentes manifestations contre la hausse des prix du carburant.

Et leur répression brutale a fait plus de 10 morts, des dizaines de blessés et des centaines d’arrestations. Cette crise du pain à venir pourrait elle aussi pousser des Zimbabwéens dans la rue.

>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : arrestation du patron du syndicat à l’origine de la grève générale
>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : Mnangagwa « pire » que Mugabe selon des experts
Voir plus