Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

La Banque européenne d’investissement confirme, lors du sommet de Vienne, un soutien de 495 millions d’EUR en faveur d’investissements porteurs de transformations dans toute l’Afrique

La Banque européenne d’investissement confirme, lors du sommet de Vienne, un soutien de 495 millions d’EUR en faveur d’investissements porteurs de transformations dans toute l’Afrique

Un nouveau concours de 495 millions d’EUR pour les transports durables dans la plus grande ville d’Afrique, l’amélioration de l’accès aux énergies propres et le raccordement de l’Afrique de l’Est aux réseaux de télécommunications mondiaux ; Le président de la BEI décrit le soutien de la Banque au développement durable lors du Forum de haut niveau Afrique-Europe ; Les experts de la BEI soulignent comment la coopération avec les entreprises africaines, le secteur public et les partenaires internationaux permet de mobiliser des investissements cruciaux.

Lors du Forum de haut niveau Afrique-Europe qui s’est tenu ce jour à Vienne, la Banque européenne d’investissement (BEI) a officiellement approuvé un nouveau financement d’un total de 495 millions d’EUR en faveur de trois projets qui seront mis en œuvre en Afrique du Nord, de l’Ouest et de l’Est pour soutenir les transports durables, les énergies propres et l’accès à l’Internet.

Ces trois projets, signés lors du sommet auquel ont participé des chefs d’État et de gouvernement d’Afrique et d’Europe, témoignent de l’appui technique et financier qu’apporte la BEI à des investissements qui transforment le quotidien de populations sur tout le continent.

« Il est essentiel que de nouveaux investissements soient effectués pour créer des débouchés économiques, améliorer les conditions de vie et faire face aux incidences des changements climatiques. En tant que banque de l’UE, la Banque européenne d’investissement s’est engagée à faire en sorte que les objectifs de développement durable puissent être atteints en Afrique. Les transports durables, les énergies propres et les réseaux de communication sont des défis communs à l’Europe et à l’Afrique. En collaborant, nous pouvons améliorer les conditions de vie de millions de personnes. Les trois projets signés ce jour le prouvent une fois encore », a déclaré M. Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

Le nouveau concours de la BEI qui a été annoncé lors du sommet soutiendra des projets en Égypte, en Guinée et en Afrique de l’Est. Il permettra notamment de moderniser la principale ligne de métro du Caire afin de transformer ce service de transport public utilisé par les 20 millions d’habitants de la capitale égyptienne. En Afrique de l’Ouest, la BEI appuiera l’achèvement d’une nouvelle interconnexion transfrontalière qui permettra à 200 000 personnes en Guinée d’être raccordées à l’électricité pour la première fois et d’accroître l’utilisation des énergies propres en Guinée, au Mali, au Liberia et en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, en Afrique de l’Est, un nouveau soutien aux investissements dans les télécommunications permettra à 9 millions de personnes de bénéficier de l’extension du réseau Internet par fibre optique dans cinq pays : Kenya, Rwanda, Ouganda, Zambie et République démocratique du Congo.

Transformation des transports durables : 350 millions d’EUR pour le métro du Caire

La Banque européenne d’investissement soutiendra de nouveaux investissements destinés à moderniser les 44 km de la ligne 1 du métro du Caire. Il s’agit de l’un des réseaux de métro les plus empruntés au monde, avec plus de 2,6 millions d’usagers par jour. Une fois terminée, cette modernisation permettra d’augmenter de 40 % la capacité de transport de passagers et d’améliorer la fiabilité opérationnelle. L’amélioration des transports publics est cruciale pour créer des solutions de remplacement à l’utilisation de la voiture et réduire les émissions de carbone.

Avant l’annonce officielle, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le président de la BEI, Werner Hoyer, ont discuté des priorités d’investissement pour l’avenir de l’Égypte ainsi que de l’impact du soutien de 4 milliards d’EUR que la BEI a accordé au secteur privé et aux infrastructures de transport, d’adduction d’eau et d’assainissement du pays depuis 2012.

Amélioration de l’accès à aux énergies propres : 130 millions d’EUR pour l’interconnexion Guinée-Mali

La nouvelle interconnexion électrique entre la Guinée et le Mali est un maillon essentiel du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain qui fournira un accès fiable aux énergies renouvelables aux habitants de quatre pays et permettra d’élargir la desserte à des milliers de personnes vivant dans des régions rurales de Guinée. La Banque européenne d’investissement a accepté de soutenir cette nouvelle interconnexion du fait de la réduction de l’utilisation de générateurs diesel coûteux qu’elle engendrera et de son apport à l’initiative des Nations unies « Une énergie durable pour tous ».

Connexion de l’Afrique de l’Est au reste du monde : 15 millions d’EUR en faveur d’un réseau régional de communications

Lors du Forum de haut niveau Afrique-Europe, la BEI a annoncé l’octroi d’un financement de 15,4 millions d’EUR à l’appui d’investissements réalisés par un opérateur de télécommunications privé qui raccordera des régions qui ne disposent pas actuellement d’un accès Internet à haut débit.

L’Afrique est l’une des régions où la croissance du trafic de données est la plus rapide, même si la connectivité limitée entrave le développement économique et l’innovation. Un nouveau réseau de fibre optique long de 4 850 km, qui sera construit au cours des deux prochaines années, transformera les communications pour quelque 9 millions de personnes au Kenya, au Rwanda, en Ouganda, en Zambie et en République démocratique du Congo.

Une fois opérationnelle, l’infrastructure de télécommunications améliorée devrait étayer le développement économique durable de toute la région en permettant aux populations locales d’accéder à des services financiers, à des services mobiles de santé et d’éducation, ainsi qu’à des informations servant à l’agriculture, notamment les prix des matières premières et les alertes météorologiques.

S’appuyer sur des partenariats fructueux pour renforcer la connectivité

Compte tenu de l’importance du renforcement de la connectivité en Afrique, la Banque européenne d’investissement a organisé un atelier au cours du Forum de haut niveau Afrique-Europe afin d’examiner l’impact des projets récemment soutenus avec de grands partenaires des secteurs public et privé d’Europe et d’Afrique. Y ont notamment participé des représentants de la Banque autrichienne de développement et de la multinationale énergétique Engie.

Au cours des dix dernières années, la Banque européenne d’investissement a prêté 21,9 milliards d’EUR à l’appui de l’investissement en Afrique.

Distribué par APO Group pour European Investment Bank (EIB).European Investment Bank (EIB)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.