Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

Le boom des start-up agrifoodtech [Business Africa]

Ndéa Yoka, journaliste pour Africanews.   -  
Copyright © africanews
-

Business africa

Dans cet épisode de Business Africa : la transformation agricole est en marche en Afrique et attire de plus en plus d’investisseurs ; le Nigeria n'est plus le premier plus gros producteur de pétrole du continent ; développer et promouvoir le secteur culturel en tant que moteur économique.

Le boom des start-up agrifoodtech

L’écosystème des start-ups de l’agri-tech est florissant en Afrique et cela depuis ces deux dernières années. Bien qu’il existe des défis notamment en termes d’accessibilités, la scène des startups de l’agri-tech continue de susciter l’intérêt des investisseurs. Les levées de fonds des start-ups opérant dans le domaine de l’agri-tech en Afrique se sont établies à 482,3 millions de dollars en 2021, soit une croissance de 250% par rapport à l’année précédente. Depuis 2017, la filière a récolté plus d’1 milliards de dollars d’investissements. Francis Dossou Sognon, directeur Général d’AgroSfer a répondu à nos questions. 

Le Nigeria n’est plus le roi du pétrole africain

Selon la commission nigériane de régulation du pétrole, la production du pays en août est tombée à 972 000 barils par jour, son plus bas niveau depuis plus de 30 ans. La production pétrolière est en baisse constante depuis des mois, les autorités blâment l'augmentation des vols de pétrole brut et les sabotages sur les sites de production.

Développer et promouvoir les industries culturelles

L’Afrique dispose d’un vivier impressionnant de créateurs capables d’alimenter les principales filières économiques de la culture. Pour démocratiser l'art en tant que moteur économique des plateformes d'accompagnement existent bel et bien. 

Le programme ACP-UE culture « Créer en Afrique centrale » vient de lancer un troisième et dernier appel à propositions en soutien aux industries culturelle et créatives (ICC) dans la sous région.Sur la mêmelancée, en Cote d'ivoire, la société d’investissement Birimian et Orange Bank Africa ont annoncé un partenariat dédié au financement des opérateurs culturels ivoiriens.