Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d’Ivoire : l'obligation de souscrire à la Couverture Maladie Universelle divise

Côte d’Ivoire : l'obligation de souscrire à la Couverture Maladie Universelle divise
Des personnes blessées lors des récents combats attendent d'être soignées dans une clinique de la ville d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, mercredi 20 avril 2011.   -  
Copyright © africanews
Emanuel Ekra /AP -

Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, un décret adopté en Conseil des ministres mercredi 28 septembre au Palais de la présidence dans la capitale Abidjan a rendu obligatoire l’adhésion à la couverture maladie universelle pour toutes les couches sociales. Une décision qui divise au sein de la population.

La preuve de l’enrôlement à la Couverture Maladie Universelle, à savoir la carte d’assuré de la Couverture Maladie Universelle délivrée par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, à défaut, le récépissé d’enrôlement ou l’attestation de droit délivré par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, doit être présentée pour plusieurs opérations, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly. Parmi les opérations : le retrait du passeport, les inscriptions aux examens et concours d’entrée à la fonction publique ou encore les recrutements dans tous le secteurs (public, parapublic, privé).

Selon Abidjan, cette mesure vie à_garantir le déploiement complet du système obligatoire de couverture du risque de maladie qu’organise la CMU au profit des populations vivant en Côte d’Ivoire._

Le taux de couverture de la Couverture maladie universelle (CMU) fixé par la loi est de 70 % et les assurés doivent payer leur ticket modérateur qui est de 30 % du montant des tarifs des actes couverts.

Selon les chiffres du ministère de l’Emploi et de la Protection sociale, à ce jour, environ 3.5 millions de personnes ont déjà été enrôlées pour 2 millions de personnes qui contribuent à la CMU. 

La phase expérimentale de cette couverture a été lancée en avril 2017, mais l’opérationnalisation a lieu en octobre 2019. Cette assurance devrait permettre aux foyers à faibles revenus d’obtenir un soutien de l’Etat pour les principales problématiques de santé publique mais n'arrive toujours pas à convaincre les Ivoiriens.

Sur les réseaux sociaux, les internautes s'étonnent de cette réaction du gouvernement. Si d'aucuns approuvent la mesure d'autres par contre sont plus sceptiques sur les raisons de cette obligation. 

À mon avis, la bonne question à se poser, c'est pourquoi les populations ivoiriennes ne se sont pas ruées en masse pour souscrire à la CMU... Peut-être que si elle présentait les mêmes avantages et la même couverture qu'une assurance-maladie, ça serait le cas depuis a réagi edithbrou.nft

Pour la première fois dans l’histoire du monde une carte de couverture maladie Universelle ne vous permet pas de vous soigner mais elle vous permet de voyager…! Un exploit unique au monde a inscrire dans le Guinness des Records ! rétorque un autre.

12 milliards de Fcfa environ 18 millions de dollars seront déboursés par l’Etat pour financer le Régime d’assistance médicale en 2022, selon le gouvernement.

Voir plus