Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un oligarque russe admet être à l'origine du groupe paramilitaire Wagner

Evguéni Prigojine et le Premier ministre russe Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg le 20 septembre 2010.   -  
Copyright © africanews
Tous droits réservés Photo : Alexey DRUZHININ (SPUTNIK / AFP) -

Russie

Un homme d'affaires, proche du président russe a admis avoir fondé le groupe Wagner et son déploiement dans plusieurs continents dont l'Afrique. Surnommé le "cuisinier de Poutine" car son entreprise de restauration fournissait le Kremlin, Evguéni Prigojine, 61 ans, a indiqué que l'unité paramilitaire russe avait été créée en 2014 pour combattre dans l'est de l'Ukraine.

Dans une publication diffusée sur Facebook lundi 26 septembre, l'oligarque a aussi reconnu la présence de mercenaires du groupe militaire privé au Moyen-Orient et en Amérique latine. "Et maintenant un aveu (...) ces gars, des héros, ont défendu le peuple syrien, d'autres peuples de pays arabes, les démunis africains et latino-américains, ils sont devenus un pilier de notre patrie", a-t-il affirmé.

Le groupe paramilitaire est très critiqué par l'Occident pour ses opérations militaires opaques dans plusieurs pays notamment en Centrafrique et au Mali où il agit aux côtés des armées locales. Dans un rapport publié fin août, l'ONG Acled (Armed Conflict Location and Event Data Project) qui collecte des données sur les conflits armés a rapporté une augmentation du nombre d'exactions envers les populations civiles depuis 2018 en Centrafrique et décembre 2021 au Mali. Bien qu'ayant avoué être présent dans ces deux pays, Moscou a toujours démenti avoir des liens avec des groupes paramilitaires.

Voir plus