Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : le festival Nyege Nyege entre électro et controverse

Des festivaliers ougandais au deuxième jour du festival Nyege Nyege, aux chutes d'Itanda à Jinja, le 16 septembre 2022   -  
Copyright © africanews
BADRU KATUMBA/AFP or licensors -

Ouganda

Le festival de musique Nyege Nyege se tient actuellement comme à son habitude dans la ville de Jinja, au sud-est de l’Ouganda. L’occasion pour les amateurs de musique électronique de venir découvrir des artistes locaux et internationaux.

"Nyege Nyege a été lancé en 2015 en Ouganda, nous avons eu cinq éditions ici à Jinja, puis nous avons eu un arrêt de deux ans en raison du Covid. Et maintenant nous avons à un nouvel emplacement, environ cinq fois plus grand que l'ancien. Nyege Nyege est devenu et une véritable institution, vous savez, en termes de représentation de la musique et de la culture africaine", explique l'organisateur de l'événement Arlen Dilsizian.

L’édition 2022 a bien failli ne pas avoir lieu. D’abord annulé par les autorités qui l’accusent de "promouvoir l'immoralité", l’événement a finalement pu se tenir au vu selon le gouvernement des bénéfices économiques et touristiques qu’il engendre. Le festival attire chaque année plus de 10 000 personnes.

" C'est en fait ma troisième fois. Je participe toujours à Nyege Nyege, j'aime le fun, j'aime la foule, j'aime que ce soit différent, j'aime... l'énergie", explique Sarah Mutesi.

"C'est ma première fois et c'est une expérience, une expérience unique en son genre. Vous savez, c'est un peu considéré comme le plus grand événement de l’Afrique de l'Est. C'est bon de voir beaucoup de gens du monde entier. Musique, culture, plaisir, amour", explique Michael Mwaure aka DJ MGM, un artiste venu du Kenya.

En 2018, une précédente interdiction du festival décrétée par le ministre de l'Ethique et de l’intégrité, avait déjà été levée après avoir déclenché une polémique sur les réseaux sociaux.

Cette année, le gouvernement a prévenu les festivaliers que les orgies, le trafic de drogues et la nudité étaient interdits. Mais la controverse liée au festival tient surtout à son nom. L’expression "Nyege Nyege" signifie une irrésistible envie de danser en langue Luganda, mais peut aussi avoir des connotations sexuelles dans d'autres langues de la région.

Voir plus