Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Allemagne : des "bronzes du Bénin" exposés avant le retour au Nigeria

Des Bronzes du Bénin exposés une dernière fois en Allemagne avant de rentrer en Afrique   -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Allemagne

Le Humboldt Forum, immense musée au cœur de Berlin, a ouvert au public ce week-end deux nouvelles salles où sont exposées les bronzes du Bénin. Ces œuvres sont parmi les plus réputées de l'art africain. Volés pendant l'ère coloniale, elles s’apprêtent à être restituées au Nigeria, où se trouvait l'ancienne capitale du Royaume du Bénin.

Cette restitution est le fruit d'années de combat du côté du Nigeria et du Bénin :

"Ces objets représentaient nos ancêtres, nos pères. Donc maintenant qu'ils ont été ramenés dans le royaume, ils vont combler le vide qu'ils ont laissés pendant toutes ces années" explique Kate Aina Akhadelor du Musée national du Bénin :

Les bronzes du Bénin ont été dispersés dans plusieurs musées européens après avoir été pillés par les Britanniques à la fin du XIXe siècle.

"Nous avons appris que la restitution est bien plus qu'un acte administratif. C'est un processus de négociation interculturel, il s'agit de références personnelles, d'auto-émancipation, d'identité culturelle et de dignité. Et nous avons appris à écouter. Vous parlez, nous écoutons", a déclaré Hartmut Dorgerloh, directeur général du Humboldt Forum, lors d'une cérémonie officielle.

Cette initiative s'inscrit dans une série de mesures prises récemment par l'Allemagne pour tenter d'assumer les crimes de la période coloniale. Le Nigeria prévoit de construire un musée à Benin City, dans le sud de l'Etat d'Edo pour rassembler les œuvres récupérées.

Actuellement, le Musée ethnologique de Berlin possède 530 objets historiques provenant de l'ancien royaume béninois, dont 440 bronzes, considérés comme la plus importante collection après celle British Museum de Londres.

Selon son directeur, Lars-Christian Koch, une partie va être bientôt restituée, un tiers va y rester sous forme de prêts pour dix ans et le reste des objets, non exposés, seront étudiés par des chercheurs.

Ces restitutions allemandes font écho à des démarches similaires engagées par d'autres pays européens, telle la France qui a restitué l'an dernier au Bénin 26 oeuvre des trésors royaux d'Abomey, au terme de deux ans de négociations avec Cotonou.

Voir plus