Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Kenya : les prix du carburant augmentent après la baisse des subventions

Un homme quitte une station service à Nairobi après avoir rempli un bidon d'essence le 14 avril 2022.   -  
Copyright © africanews
Khalil Senosi/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved -

Kenya

Il avait promis de s'attaquer aux subventions à l'alimentation et au carburant et le nouveau président du Kenya William Ruto n'a pas perdu de temps. Son gouvernement a partiellement levé les subventions qui visaient à limiter l'augmentation du carburant.

Le régulateur de l'énergie a déclaré tard dans la nuit du 13 au 14 septembre qu'il avait supprimé la subvention pour l'essence super, tout en réduisant celles pour le diesel et le kérosène.

Jeudi, le prix de l**'essence** super a donc augmenté de 20 shillings soit environ 17 centimes d'euros tandis que les prix du diesel et du kérosène ont respectivement augmenté d'à peu près 17 et 21 centimes d'euros.

Au Kenya, l'essence est surtout utilisée par les automobilistes, le diesel par les transporteurs et industries tandis que le kérosène sert surtout aux ménages à faibles revenus pour l'éclairage ou encore la cuisine. Mises en places par la précédente présidence, ces aides visaient à alléger les charges des ménages dans un pays frappé par l'inflation et le chômage.

Mais elles étaient critiquées par le nouveau chef d'Etat jugées coûteuses et sans aucun impact positif. Selon les autorités kényanes, les aides au carburant ont déjà coûté presque 1,2 milliard d'euros aux caisses de l'Etat, dans un pays où la dette frôle les 67% de son PIB.

Le retrait partiel de ces subventions restera en vigueur jusqu'au 14 octobre.

Voir plus