Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Afrique anglophone rend hommage à la reine Elizabeth II

Le 21 mars 1995, la reine Elizabeth II de Grande-Bretagne et le président sud-africain Nelson Mandela quittent la cathédrale St George   -  
Copyright © africanews
MARTIN KEENE/AFP -

Reine Elizabeth II

Plusieurs pays du continent ont réagi à l’annonce du décès de la reine Elizabeth II jeudi. Le Nigeria, gouverné par l'empire britannique du milieu du XIXe siècle jusqu'en 1960, est l'un de ces pays.

"Je me suis senti si triste lorsque j'ai appris son décès, mais je célèbre aussi sa vie comme un symbole de leadership, un symbole de paix. Je me souviens qu'elle nous a offert notre indépendance sur un plateau en or et j'en suis reconnaissant. ", explique Paul Apel, cinéaste nigérian de Nollywood.

L'émotion était également au rendez-vous en Afrique du Sud. Le Maire de Cape Town a mis en avant, les relations que la Reine entretenait avec sa ville. Cité ou Elizabeth II avait d'ailleurs soufflé ses 21 bougies.

" Bien sûr, nous nous souvenons que la Reine avait une relation particulière avec Le Cap. C'est ici, en 1947, qu'elle a fêté son 21e anniversaire et qu'elle a prononcé ce qui est probablement resté dans les mémoires comme l'un de ses discours les plus célèbres, sinon le plus célèbre.", raconte Geordin Hill-Lewis.

En Gambie, au-delà de l'émotion, on retient plutôt les actions accomplies par la Reine en faveur de l'humanité. La Gambie avait été membre du Commonwealth de 1965 à 2013, avant de déposer une nouvelle demande d'adhésion en 2017.

"C'est quelque chose dont les gens ne devraient pas être tristes, parce qu'elle a passé la plupart de ses années à faire de grandes choses pour les gens. Et pour moi, je pense que c'est une grande victoire pour tout le monde, pour toutes les femmes en particulier.", explique Fatou Camara, entrepreneuse et conseillère en communication.

A Freetown, en Sierra Leone, la visite de la reine en 1960 est gravée ici dans le marbre. Son impact supposé enseigné aux nouvelles générations.

"La reine a montré l'exemple au reste du monde. Lorsqu'elle a visité la Sierra Leone dans les années 1960, au lendemain de notre indépendance, je n'étais pas née mais on m'a appris en histoire que sa visite a marqué un tournant dans l'histoire de la Sierra Leone.", souligne Alfree Barrie, résident de Freetown.

Sur le plan officiel, des réactions pleuvent. Le président du Sénégal a salué ‘’le parcours exceptionnel de la Reine’’. ‘’Une figure majeure de l'histoire politique du monde, de notre époque’’, a souligné de son côté le Patrice Talon du Bénin.