Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : 3 agents de santé arrêtés après le décès d'une femme enceinte

Des policiers se tiennent devant l'hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, où onze bébés sont morts à la suite d'un défaut électrique, à Tivaouane, le 26 mai 2022.   -  
Copyright © africanews
SEYLLOU/AFP or licensors -

Sénégal

Un gynécologue, un anesthésiste et un infirmier ont été arrêtés et placés en garde à vue au Sénégal pour le décès d'une femme et de son bébé. Selon le communiqué du procureur du tribunal de grande instance de la ville de Kédougou une enquête a été ouverte pour des faits d'homicide involontaire et de complicité.

Les faits sont survenus mercredi dernier dans le centre de santé de cette ville du sud-est. Selon le procureur, citant un rapport médical, les manœuvres du gynécologue pour extraire le nouveau-né ont causé son décès et ont certainement provoqué une rupture utérine qui a immédiatement conduit au décès de la mère suite à une hémorragie externe et un arrêt cardiaque. Une forte négligence médicale, une incompétence notoire ainsi qu'un manquement manifeste aux règles élémentaires de la médecine ont été relevés affirme-t-il.

Mais ce rapport est contesté par le médecin-chef du district sanitaire de Kédougou et secrétaire général régional du Syndicat autonome des médecins du Sénégal, qui avait appelé à la grève nationale vendredi pour soutenir leurs confrères.

L'association des gynécologues obstétriciens a également dénoncé une arrestation abusive. Selon elle, l'équipe qui a pris en charge la femme enceinte et son bébé a eu recours à la technique obstétricale, appropriée.

Voir plus