Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : l'accord d'Alger de 2015 navigue entre désaccord et espoir

Après presque un an, les ex-rebelles et le gouvernement reviennent à la table des discussions au Mali .   -  
Copyright © africanews
AFP -

Mali

Pour tenter de redonner vie à l'accord d'Alger les signataires à savoir les représentants des mouvements touarègues et arabes, les groupes armés et le gouvernement se sont retrouvés vendredi à Bamako pour la première fois depuis 11 mois. Cette réunion du comité de suivi de l'accord a été une occasion de ramener les parties à la table de discussions. 

Ramtane Lamamra, le ministre algérien des affaires étrangères, s'est félicité des bonnes intentions exprimées ces dernières semaines : un certain nombre d’observations ont été faites. Les commentaires qui ont été faits par le représentant du gouvernement ont été satisfaisants dans la teneur et dans la tonalité, et j’ai bon espoir qu’à notre prochaine réunion, nous enregistrons des progrès encore plus significatifs.

Attaye Ag Mohamed, de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, principale alliance d'ex-rebelles), a invoqué des mésententes sur des questions particulières tout en appelant à une traduction en actes des engagements pris par les différentes parties: le gouvernement du Mali et les parties ont une nouvelle fois réitéré l’engagement à œuvrer pour la mise en œuvre intégrale et consensuelle de l’accord pour la paix et la réconciliation. Ceci est un message fort, mais nous attendons des actes.

Sept ans après sa signature, l'accord d'Alger censé apporter la paix et la réconciliation au Mali piétine encore et se heurte à de gros désaccords, les plus optimistes privilégient le dialogue qui serait la clé à une sortie de l'impasse.

Les parties prenantes s'étaient réunies en août en dehors du cadre du comité de suivi de l'Accord pour arrondir les angles. Un accord d'intégration de 26 000 ex-rebelles avait alors été annoncé.

Voir plus