Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

Japon-Afrique : un partenariat redéfini [Business Africa]

Ndea Yoka, Présentatrice de Business Africa réalisant une interview en studio   -  
Copyright © africanews
Africanews -

Business africa

Dans ce nouvel épisode de Business Africa : le Japon veut métamorphoser sa relation avec le continent africain et cette nouvelle vision a été présentée lors de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique ; au Nigeria, la première puissance économique africaine, l’inflation a atteint un niveau record, résultat le coût de la vie a augmenté notamment le prix des médicaments, générant une forte circulation des produits pharmaceutiques contrefaits ; et en République démocratique du Congo, la production de diamants chute, mais la valeur des exportations en dollars emprunte une tout autre direction.

TICAD 8 : un partenariat redéfini entre le Japon et l'Afrique

La huitième édition de la TICAD, s'est clôturée en Tunisie avec l'annonce du Japon d'un soutien à hauteur de 30 milliards de dollars destinés à des financements de projets sur le continent africain, sur une période de trois ans. Selon notre invité, Noriyuki Shikata, secrétaire du cabinet pour les Affaires Publiques au bureau du Premier ministre Japonais "lors de la huitième TICAD de cette année, le Japon a renouvelé ces engagements et a fait passer le message que nous continuerons à promouvoir ces nouvelles initiatives axées sur les personnes en tant que partenaires qui grandissent ensemble."

Nigeria : hausse progressive du prix des médicaments

Les médicaments sont devenus un luxe pour un grand nombre de Nigérians. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les produits pharmaceutiques sont en hausse progressive et l'inflation provoquée par la guerre en Ukraine n'a pas arrangé la situation. La vie est chère, et faute de moyens, les citoyens lambda n'ont pas d'autres choix que d'abandonner leur santé aux mains de médicaments non réglementés.

L'agence nigériane de contrôle qualité, (Nafdac), estime qu'au moins 17 % des médicaments en circulation ne sont pas conformes aux normes.

RDC : la valeur du dollar favorise le marché du diamant

La République démocratique du Congo a exporté 6,2 millions de carats de diamants au premier semestre 2022. Comparé aux statistiques du 1er semestre de l'année précédente où les exportations s’élevaient à 6,3 millions de carats, il s’observe une baisse de 2,30 %. Mais alors que les exportations ont légèrement chuté, leur valeur à elle augmentée de 17 millions de dollars, grâce à la hausse de la devise américaine.