Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Plus de 25 000 mineurs toujours portés disparus en Afrique

FS   -  
Copyright © africanews
FADEL SENNA/AFP or licensors -

Croix-Rouge

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) tire la sonnette d'alarme. A l'occasion de la journée internationale des personnes disparues, un rapport alerte sur plus de 25 000 mineurs portés disparus sur la totalité du continent.

Ce chiffre représente 40% des 64 000 cas de personnes disparues en Afrique, d'après des chiffres du CICR. 

Afin d'expliquer cette sombre réalité, certaines explications sont avancées. Tout d'abord les conflits armés. D'après le CICR, l’Afrique en compte plus de 35, ils sont actifs et chaque année des milliers de personnes, y compris des enfants, traversent les frontières, le désert du Sahara et la mer Méditerranée en quête d’un lieu sûr et d’une vie meilleure, loin de ces conflits. De tels mouvements comportent d'importants risques. Et la disparition y fait figure de tête de liste d'après l'ONG. 

"Malheureusement, les 25 000 cas recensés ne reflètent pas toute l’ampleur de ce problème humanitaire à la fois tragique et souvent négligé. Il ne fait aucun doute qu’il y a beaucoup plus d’enfants dont on n’a aucune nouvelle", a déclaré Patrick Youssef, directeur régional du CICR pour l’Afrique. 

Au cours de leurs déplacements, les enfants affrontent une certain nombre de risques tels que l’exploitation, la violence, la détresse psychologique ou encore la disparition.

Le CICR compte plus de 5200 cas documentés d’enfants non accompagnés en Afrique, indique par ailleurs le communiqué.

Afin de promouvoir une approche cohérente et efficace parmi les États africains, permettant de prévenir les disparitions et de mieux informer les familles sur le sort des personnes disparues, le CICR et l’Union africaine organisent une réunion de haut niveau consacrée aux migrants disparus, qui se tiendra à Addis-Abeba le 30 août.

En 2021, en partenariat avec les Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le CICR a permis de localiser et d’élucider le sort de 4200 personnes et a réuni 1200 familles dans toute l’Afrique.

Reste que d'après le CICR, les cas documentés de personnes disparues ne cessent d’augmenter sur le continent.