Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les fabricants de tapis iraniens s’adaptent au nouveau marché

La 29ème exposition de tapis faits main à Téhéran, la capitale de l'Iran, le 26 août 2022.   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors -

Iran

En Iran, la confection de tapis traditionnels s’adapte au marché.

Alors que les ventes de tapis iraniens chutent, les artisans modifient leur catalogue en fonction des goûts des clients d'aujourd'hui.

L'évolution des tendances du moment ajoutée à la concurrence accrue de l'Asie, les a poussés à redessiner et redimensionner une tradition vieille de plus de 2000 ans.

"Les motifs des tapis iraniens sont anciens mais aujourd'hui, il y a une forte demande pour des styles contemporains. Ils sont plus adaptés à une maison moderne. " a déclaréAhad Azimzadeh , exportateur de tapis persans.

Les perceptions ont également changé. Autrefois, les tapis étaient davantage considérés comme un investissement pour l'avenir, plutôt que comme des objets purement décoratifs

Leur beauté et leur qualité sont depuis longtemps reconnues dans le monde entier, mais les ventes se sont effondrées au cours des 30 dernières années.

"Aujourd'hui, les gens perçoivent le tapis comme un bien de consommation à mettre devant la porte, alors que dans le passé, c'était un investissement, et le tapis représentait un capital pour l'avenir. Il a perdu son statut d'objet d'art." a expliqué Ahmad Karimi, chef du syndicat des fabricants et exportateurs de tapis faits main.

La semaine dernière, Téhéran a accueilli l’exposition de tapis faits main qui réunit environ 400 exposants venus de tout le pays. Des tapis ornés de motifs carrés et géométriques ainsi que des lignes diagonales bleues et banches laissent progressivement place aux motifs floraux denses et incurvés aux couleurs riches.

"Lorsque j'ai commencé à utiliser cette technique, mon père et mon frère aîné ne comprenaient pas pourquoi je m'épuisais à faire pâlir les vieux tapis. Mais quand j'ai exposé mes premières pièces et que les clients sont venus, ils m'ont dit de faire exactement la même chose." a dit Abbas Arsin, commerçant de tapis.

En 2000, l'Iran représentait 32 % des exportations mondiales de tapis faits main. Ce chiffre est tombé à 7,9% en 2019, les exportations de la Chine et de l'Inde ayant gagné du terrain.

Voir plus