Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

23 000 tonnes de blé ukrainiens débarquent à Djibouti

Cette photo prise et publiée par le Programme alimentaire mondial (PAM) le 30 août 2022 à Djibouti montre le MV Brave Commander.   -  
Copyright © africanews
HUGH RUTHERFORD/AFP -

Djibouti

Le navire Brave Commander avait quitté le port ukrainien de Pivdenny le 16 août avec à son bord 23 000 tonnes de blé ukrainien selon l'Onu. 

Il est arrivé ce mardi au port de Djibouti et les céréales seront acheminés en Ethiopie a annoncé Mike Dunford, le Directeur régional du Programme alimentaire mondial. En effet en plus de la crise humanitaire conséquence des affrontements entre les rebelles du TPLF et les forces fédérales, le sud et le sud-est du pays font face à la sécheresse.

La nourriture contenue dans le Brave Commander permettra de nourrir 1,5 million de personnes pendant un mois en Éthiopie. Cela a donc un impact très important pour ces personnes qui n'ont actuellement rien. Et maintenant, le PAM sera en mesure de subvenir à leurs besoins

L'Ukraine et la Russie comptent parmi les plus gros exportateurs mondiaux de céréales, dont les cours ont flambé après le début de la guerre. L'ouverture d'un corridor d'exportation en mer Noire a permis d'enrayer cette hausse.

Nous avons déjà constaté une réduction de 15 % des prix du blé au niveau mondial depuis le début de l'initiative de la mer Noire. Ce que nous voulons, c'est que la nourriture circule davantage. Nous avons besoin, du point de vue du PAM, de millions de tonnes dans cette région. Rien qu'en Éthiopie, les trois-quarts de tout ce que nous avions l'habitude de distribuer provenaient d'Ukraine et de Russie, a rappelé Mike Dunford, Directeur régional PAM Afrique de l'Est.

D'après le Joint Coordination Centre qui supervise le couloir maritime de la mer Noire permettant les exportations de céréales depuis les ports d'Ukraine, plus de 721 000 tonnes sont déjà sorties du pays par la mer. Selon le PAM, 22 millions de personnes sont menacées de famine à travers la région, notamment en Somalie, en Ethiopie et au Kenya.

Voir plus