Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Angolais se préparent à voter aux législatives

Un électeur angolais se prépare à déposer son bulletin dans un bureau de vote à Luanda, le 23 août 2017, lors des élections générales   -  
Copyright © africanews
MARCO LONGARI/AFP or licensors -

Angola

Les Angolais sont appelés aux urnes mercredi 24 août pour des élections législatives qui décideront du prochain président. Mais dans ce pays vaste, qui compte 33 millions d'habitants, une grande partie de la population se détourne de la politique.

"La plupart des gens en Angola ne travaillent pas et cela a détruit la réputation du gouvernement. Il n'y a pas d'intention politique de développer le pays", explique Valdemar Dos Santos, qui habite à Luanda.

Avec une économie dépendante du pétrole, et en récession, l’actuel président Joao Lourenço a lancé des réformes ambitieuses pour diversifier les sources de revenus et privatiser les entreprises publiques. Mais peu de choses ont changé pour la majorité des Angolais.

"Nous n'avons aucune famille qui puisse nous aider à évoluer, même après l'université, nous finissons par vendre des choses sur le marché informel, tout en payant les frais de scolarité. Après l'école, nos enfants n'ont nulle part où aller, ils restent à la maison. Donc si vous me demandez de voter, je n'ai personne pour qui voter, parce que même si je le fais, personne n'aidera mon fils dans la vie", explique Madalena Mondole, vendeuse de rue.

Huit partis politiques sont en lice, dont les deux principaux : le MPLA, parti au pouvoir depuis l'indépendance en 1975 et le plus grand parti d'opposition, l’Unita.

Voir plus