Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Barkhane : la junte malienne prend acte du départ des soldats français

Les forces françaises Barkhane patrouillent dans les rues de Tombouctou, au Mali, le 29 septembre 2021   -  
Copyright © africanews
MOULAYE SAYAH/Copyright 2020 The Associated Press -

Mali

La junte malienne prend acte du retrait militaire de la force Barkhane.

Après neuf ans de lutte contre la présence jihadiste au Mali, la France a déclaré lundi que ses derniers soldats avaient quitté le pays.

Les relations entre Bamako et Paris se sont dégradées à la suite de deux coups d'État militaires au Mali depuis 2020. Les soupçons de la France liés à une intervention de paramilitaires russes dans la lutte contre le djihadisme au Mali a accéléré cette décision de retrait.

_"Le gouvernement de transition a pris acte du départ effectif de la force française Barkhane du territoire malien depuis le 15 août 2022. Pour rappel, la France a décidé unilatéralement le 10 juin 2021 de retirer la force Barkhane du Mali en adoptant un calendrier sans consulter les autorités maliennes, auxquelles elle était liée par des accords de défense.[...]_Le gouvernement de transition prend acte de ce retrait définitif de la force Barkhane et rassure la population malienne que, grâce à la montée en puissance des braves forces maliennes, d'autres succès seront enregistrés contre les groupes terroristes, la sécurité des populations sera considérablement améliorée et les biens ne seront pas fragilisés." a déclaré la journaliste de l'ORTM, Awa Mah Camara en s'appuyant sur le communiqué du gouvernement de transition.

Lundi, le ministre des affaires étrangères Abdoulaye Diop, dans une lettre adressée à la présidence chinoise du Conseil de sécurité de l'ONU, a accusé la France d'"actes d'agression" et de soutenir les djihadistes.

La France a condamné ce qu’elle a qualifié de "manipulation croissante de l'information" concernant son retrait militaire.

Voir plus