Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun : l'armée accusée de meurtres et de détentions arbitraires

Des hommes arrêtés en lien avec la crise anglophone au Cameroun sont vus au tribunal militaire à Yaoundé, au Cameroun, le 14 décembre 2018.   -  
Copyright © africanews
STRINGER/AFP or licensors

Cameroun

Au moins 10 personnes ont été sommairement exécutées par les troupes gouvernementales dans la région du nord-ouest du Cameroun. C’est que souligne Human Right Watch dans un rapport publié jeudi.

Ces exactions ainsi que d’autres abus attribués toujours aux forces armées camerounaises auraient été commis entre le 24 avril et le 12 juin lors d’une opération contre les séparatistes anglophones actifs dans cette région.

Les forces loyalistes sont par ailleurs accusées d’avoir détenu arbitrairement au moins 26 personnes et fait disparaitre de force jusqu’à 17 autres. Il leur est reproché aussi d’avoir brulé de maisons ; détruit et pillé des installations de santé.

Les autorités camerounaises n’ont pas encore répondu à ces accusations.

La crise dite anglophone qui sévit dans le nord-Ouest du Cameroun depuis 2017, a déjà fait plus de 6 000 morts et déplacé environ un million de personnes selon l’International crisis group.

Cette crise a été placée en juin, par le Conseil norvégien pour les réfugiés au troisième rang de sa liste des 10 crises de déplacement "les plus négligées" dans le monde.

Voir plus