Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

John Kerry appelle à des "actions concrètes" pour sauver les océans

L'ancien secrétaire d'État américain John Kerry, pendant la Conférence des Nations Unies sur les océans, à Lisbonne, le 28/06/22.   -  
Copyright © africanews
CARLOS COSTA/AFP or licensors -

Portugal

La guerre en Ukraine ne doit pas impacter la lutte contre le réchauffement climatique, c'est le message de l'ancien secrétaire d'État américain, John Kerry lors de la deuxième journée de la conférence sur les océans qui se tient à Lisbonne, la capitale portugaise.

John Kerry a appelé à des ambitions, à des actions concrètes et à la nécessité de lier les océans à la réduction des émissions lors de la deuxième journée de la conférence sur les océans à Lisbonne. Mais avant cela, il a adressé un message aux dirigeants du monde entier.

"Bien que les actions de la Russie en Ukraine soient répréhensibles, la situation en Ukraine ne doit faire obstacle au travail que nous faisons cette semaine et à celui que nous devons continuer à faire. L'environnement et le climat ne s'arrêtent pas soudainement à cause d'une invasion" a déclaré John Kerry, lors de son discours à la session plénière de la 2e conférence des Nations unies sur les océans à Lisbonne.

Une urgence climatique partagée par les autres participants à cette conférence organisée par les Nations Unies.

"La haute mer est de plus en plus menacée par la surpêche, le changement climatique et la pollution. C'est pourquoi nous devons conclure rapidement un traité robuste pour la gouvernance de la haute mer, basé sur la recherche et la science" a ajouté Espen Barth Eide, ministre du climat et de l'environnement de Norvège.

Pêche illégale

L'envoyé spécial des États-Unis pour le climat, a appelé également à mettre fin à la pêche illégale pratiquée par des navires opérant en "totale impunité" et, dans certains cas, avec "l'approbation" de leur gouvernement, car sans cela, il ne sera pas possible de progresser dans la réalisation de l'objectif de développement durable (ODD) relatif aux océans.

"Nous n'avons aucune chance d'atteindre l'ODD 14 tant que des flottes entières de navires continueront à opérer en toute impunité", a-t-il déclaré.

Les principaux sujets abordés en cette deuxième journée de discussions ont été l'économie durable et la conservation des écosystèmes marins. Les représentants des différents pays ont appelé les gouvernements à commencer indépendamment à prendre des mesures urgentes pour sauver les océans.

Voir plus