Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : la fondation Reefolution restaure les récifs coralliens

Un garde forestier chargé de la restauration des récifs coralliens mesure une structure de récif artificiel dans l'océan Indien, près de Shimoni, au Kenya, le 13 juin 2022   -  
Copyright © africanews
Brian Inganga/Copyright 2022 The Associated Press -

Kenya

Au large des côtes du Kenya, près de l’île Wasini, des plongeurs aident à restaurer les récifs coralliens.

Alors que la conférence des Nations unies sur les océans à Lisbonne, discute actuellement de la manière de protéger ces précieux écosystèmes, les membres de la fondation Reefolution plantent des structures spéciales qui permettent de nettoyer les nurseries de coraux.

"Il y a toute une zone de près de deux kilomètres et de près de cent mètres de large où des structures ont été mises en place et vous pouvez certainement voir la différence, il y a définitivement plus de poissons qui se rassemblent autour. Le corail attire les poissons et petit à petit, les poissons s'y installent. Il est donc certain que le nombre de poissons a augmenté dans cette zone" a déclaréYatin Patel, instructeur de plongée, Pili Pipa Dhow Safaris.

Intitulé Reefrangers, les rangers des récifs, le programme de la fondation est parvenu à planter plus de 8000 coraux par an et a placé près de 800 récifs artificiels.

Ces structures, faites de tuyaux en plastique et de filets en acier de forme pyramidale, encouragent également les coraux déplacés à repousser.

"En faisant de la restauration ici, vous créez des opportunités où le corail prospère à nouveau, il attire plus de poissons et cela signifie qu'après un certain temps, il y aura un effet d'entraînement par lequel les pêcheurs de subsistance qui dépendent de ce canal pour leur activité de pêche peuvent bénéficier. ........" a expliqué Joshua Kiama, chercheur sur les récifs coralliens, Reefolution.

La fondation et la communauté voisine du village de Mkwiro ont établi une aire marine gérée localement pour restaurer les coraux dégradés et renforcer la résilience côtière.

"Nous avons différents types de chalutiers, mais surtout les gros chalutiers commerciaux venant d'Europe ou de Chine sont très dévastateurs pour l'environnement marin. On peut comparer cela à l'abattage d'une forêt au bulldozer pour essayer d'avoir des cerfs, mais après un certain temps, il n'y aura plus de forêt ni de cerfs. Il en va de même pour la vie marine. Si vous détruisez tout le fond, il n'y aura plus de vie dans le futur." a ditPeter Vodegel, biologiste marin.

L'initiative en faveur du corail de l'île Wasini est l'une des nombreuses initiatives qui parsèment l'océan Indien et qui ont été lancées après une série de graves incidents de blanchiment du corail. Une conséquence notamment des températures extrêmes et l'éblouissement du soleil.

Tous les défenseurs de l'environnement ne sont pas convaincus de la réussite de ce type de restauration des coraux, qui, selon l'expérience de la Wildlife Conservation Society, est une méthode coûteuse qui ne garantit pas la survie de tous les coraux transplantés .

Voir plus