Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Rwanda estime que la Monusco "prend parti" pour la RDC

Casque bleu de la MONUSCO déployé près de Kibumba, au nord de Goma, en République démocratique du Congo, samedi 28 janvier 2022.   -  
Copyright © africanews
Moses Sawasawa/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved. -

Rwanda

Le Rwanda estime que la Monusco, la mission de l'ONU en République démocratique du Congo, "prend parti" pour Kinshasa, dans un climat de tensions entre les deux pays, qui s'accusent mutuellement d'attaques transfrontalières et de soutenir des groupes armés depuis plusieurs semaines.

Samedi, les Nations unies ont publié un communiqué, appelant "tous les groupes armés à cesser immédiatement toute forme de violence" dans l'Est de la RDC. La mission onusienne compte plus de 14 000 casques bleus déployés dans le pays.

la force de l'ONU, MONUSCO ne peut pas prendre part à cette agression, ni rester à l'écart et regarder ce qui se passe, comme cela a été le cas, sinon elle devient complice. C'est une question que le Rwanda a soulevée à plusieurs reprises. 2/4

La porte-parole du gouvernement rwandais Yolande Makolo a répondu sur Twitter, appelant à l'arrêt des bombardements commis par la RDC. Elle a ensuite pointé du doigt la force de l'ONU, "qui ne peut pas faire partie de cette agression ou rester les bras croisés" sans devenir complice. 

Elle estime qu'"en prenant parti dans ce conflit, la Monusco a contribué de manière significative à l'intransigeance du gouvernement de la RDC dans les bombardements".

Voir plus