Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Edouard Mendy mise sur le "gaming éducatif" avec le jeu vidéo PowerZ

Edouard Mendy, gardien de but sénégalais, pose à l'école primaire Diderot à Drancy, dans la banlieue nord de Paris, le 11 juin 2022.   -  
Copyright © africanews
EMMANUEL DUNAND/AFP or licensors -

France

Dans cette école primaire de Drancy, en France, les élèves ne s'attendaient pas à rencontrer Édouard Mendy. Le footballeur, gardien de but du club britannique Chelsea et de l'équipe nationale du Sénégal, a contribué à PowerZ, un jeu vidéo éducatif gratuit, qui accompagne depuis quelques mois certaines classes de l'établissement.

"On est dans une génération où les enfants sont très connectés, mais souvent, ils sont mal connectés parce que ce sont beaucoup de dessins animés, de jeux", explique Édouard Mendy. "Ce ne sont pas forcément des choses qui leur apprennent beaucoup de choses, donc là, c'est un très bon mélange entre le plaisir et l'apprentissage et ça enrichit nos enfants et c'est quelque chose qu'il faut exploiter."

Le footballeur, père de deux enfants, s'est énormément investi dans le projet, sur le plan financier mais aussi personnel. Pour le joueur, les enfants représentent l'avenir, d'où l'importance de miser sur leur éducation.

"On a développé une sorte de petit avatar qui me ressemble et on va pouvoir m'utiliser et jouer avec moi, on va dire que c'est ma contribution dans le jeu", continue le gardien de but sénégalais Édouard Mendy. "Oui, je suis très investi dans ce projet : pour moi, les enfants, c'est l'avenir, l'éducation, c'est la base, on peut lier les deux."

Conçu par une cinquantaine de personnes, PowerZ est un "fantasy gaming éducatif", souligne son concepteur, Emmanuel Freund. L'équipe de travail a tenu à le rendre gratuit, pour qu'il soit accessible à tous.

"J'ai rencontré Édouard et là, je me suis aperçu de plusieurs choses : d'abord, on a exactement les mêmes valeurs, ce désir de voir l'éducation accessible pour tous, qui soit complètement diffusée, que tout le monde puisse, avec les mêmes chances, accéder à... pouvoir, s'éduquer, s'élever dans la société, ce qui était très important pour lui", raconte Emmanuel Freund, fondateur et PDG de PowerZ. "Et puis la deuxième chose, c'est ce qu'on a vu là, à cet événement, mais que j'ai vu déjà dès le départ, quand on en parle aux enfants, le fait que ce soit un modèle."

Le jeu possède un "réel potentiel", estime le gardien de football sénégalais. La version américaine devrait être lancée pendant l'été, et 10 millions d'euros ont été levés pour le développement de PowerZ à l'international.

Voir plus