Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Le commerce intra-africain handicapé par le manque d'infrastructures

Wamkele Mene, secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine.   -  
Copyright © africanews
ISSOUF SANOGO/AFP or licensors -

Business

Le manque d'infrastructures est le principal obstacle au commerce intra-africain. Les progrès réalisés dans des domaines tels que le système panafricain de paiement et de règlement ne masquent toutefois pas la nécessité de disposer de connexions plus nombreuses et de meilleure qualité pour permettre aux marchandises de franchir les frontières et de réaliser la zone de libre-échange continentale africaine.

_"Malgré le grand effort qui a été fait, en fait les objectifs sont très loin d'être atteints c'est-à-dire l'intégration africaine. L'un des grands problèmes est celui des infrastructures._Naturellement, il est possible de commencer à penser à l'efficacité des systèmes de paiement, à l'efficacité des systèmes de paiement et aussi à la question du crédit entre nos banques, qui n'existe pas. Nous sommes toujours dépendants de la monnaie étrangère qui fonctionne avec les systèmes numériques. Ce n'est pas la raison pour laquelle l'interaction économique ne se développe pas. Ce qui nous pose de gros problèmes, ce sont les infrastructures d'échanges commerciaux." a déclaré José Severino président de l'Association industrielle d'Angola.

La plateforme de paiement panafricaine a commencé à fonctionner en mode expérimental il y a un an. L'Angola a reçu ce vendredi le directeur général de ce système et le secrétaire général de la zone de libre-échange. On estime que cette plateforme permettra d'économiser cinq milliards d'euros supplémentaires par an en coûts de transaction.