Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : un an après, les victimes du volcan Nyiragongo déjà oubliées ?

Des déplacés du Nyiragongo dans un camp près de Goma en RDC.   -  
Copyright © africanews
Cleared -

République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo, des milliers des personnes victimes de l'éruption du volcan Nyiragongo vivent dans des conditions jugées misérables. Une année après le drame, ces infortunés attendent toujours l'assistance promise par Kinshasa.

Des cases construites à partir des sacs plastiques, c'est dans ces abris que vivent depuis une année plusieurs familles congolaises dans la cour de l'école primaire de Kayembe, prés de Goma, la capitale du Nord-Kivu. Elles font partie des victimes de l'éruption du volcanique du 23 mai 2021. Environ 2 000 maisons avaient été emportées par la coulée de lave. 

''On avait abandonné nos habitations après l'éruption du volcan. Nos maisons ont été détruites et nous nous sommes réfugiés ici. Nous venons de passer une année. Douze mois de souffrance, nous ne savons pas à quel saint se vouer ", explique Kavira Suzane, victime du Nyiragongo.

Face à ce qu'elles présentent comme une situation insoutenable, ces hommes attendent toujours l'assistance des autorités de leur pays. Mis elles semblent perdre espoir.

 Les autorités ne veulent pas nous aider, nous souffrons. Si on pouvait au moins nous trouver des maisons. Dans ces abris, nous sommes exposés aux intempéries. Que les autorités nous viennent en aide, qu’elles nous aident à reconstruire nos habitations’’, déclare Kahindo Faida, déplacée . Ce sont au moins 500 familles qui attendent d’être relogées. 

" Nous vivons misérablement, nous n'avons pas d’eau, aucune assistance. Le gouvernement ne nous vient pas en aide. Nos enfants tombent souvent malade, nous avons déjà enregistrés des cas de la variole et de kwashiokor faute  de nourriture ", raconteJean Marie Kahangiro, déplacé du Nyiragongo.

Le gouvernement congolais se dit préoccupé par la question et promet de se pencher sur la question.

"Le gouvernement de la République est suffisamment responsable, cette question sera traitée de toute urgence et des réponses idoines seront apportées en terme de la gestion humanitaire et sanitaire.", promet Guy Loando Mboyo Ministre d’État en charge de l’Aménagement du territoire de la RDC.

Des réponses attendues depuis maintenant douze mois. L'élan de solidarité mis en branle au lendemain de la coulé de lave n'est plus qu'un vieux souvenir. L’éruption du Nyiragongo avait coûté la vie à 32 personnes.

Voir plus