Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ghana : au moins 11 disparus après le naufrage d'un navire de pêche

Ghana : au moins 11 disparus après le naufrage d'un navire de pêche
Des pêcheurs arrivent à la plage de pêche de James Town, à Accra, au Ghana, le 9 juillet 2015   -  
Copyright © africanews
Sunday Alamba/AP -

Ghana

Au moins 11 personnes sont portées disparues après le naufrage vendredi d'un chalutier au large du Ghana, ont déclaré lundi les autorités ghanéennes.

Le "MV Comforter II", navire ghanéen exploité par une société chinoise, a coulé pendant une tempête à environ 180 km au large de Takoradi (sud-ouest), deuxième port du Ghana.

"26 membres d'équipage se trouvaient à bord lorsque l'incident s'est produit. Jusqu'à présent, nous avons secouru 15 personnes et 11 sont toujours portées disparues", a déclaré à l'AFP Paul Bannerman, directeur-adjoint au ministère de la Pêche.

"Les équipes de recherche et de sauvetage dirigées par la marine sont toujours à la recherche" des disparus, qui sont dix Ghanéens et un Chinois, a précisé Paul Bannerman. Le responsable a expliqué que certains rescapés, ayant subi des "blessures mineures", sont "traumatisés".

D'après leur récit, ils pêchaient en pleine tempête quand la catastrophe s'est produite. "L'équipage transportait un filet qui avait attrapé beaucoup de poissons et, à ce moment-là, il pleuvait abondamment. Alors qu'ils essayaient d'embarquer les poissons, le bateau s'est retourné, provoquant la catastrophe", a rapporté de son côté le quotidien ghanéen Times, citant une source policière.

Au Ghana, les navires étrangers doivent s'enregistrer sous pavillon local et accéder aux eaux du pays avec des licences locales. Une enquête menée en 2018 par l'Environmental Justice Foundation, ONG britannique de défense de l'environnement et des droits de l'homme, a révélé que 90% des navires de pêche opérant au Ghana sont liées à des sociétés chinoises.

Voir plus