Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sergueï Lavrov : Wagner au Mali et en Libye sur une "base commerciale"

Sergueï Lavrov : Wagner au Mali et en Libye sur une "base commerciale"
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, rencontre son homologue malien, Abdoulaye Diop, à Moscou, le 11 novembre 2021   -  
Copyright © africanews
YURI KOCHETKOV/AFP -

Russie

La société paramilitaire privée russe Wagner est présente au Mali et en Libye sur une "base commerciale", a affirmé lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Dans un entretien avec la télévision italienne Mediaset, Sergueï Lavrov a réitéré la position de Moscou selon laquelle Wagner "n'a rien à voir avec l'État russe". Réputée proche du président Vladimir Poutine, la société Wagner est accusée d'employer des mercenaires auteurs d'exactions au Mali, en Libye et en Syrie.

Selon lui, Moscou a donné des explications à la France à ce sujet lorsque le gouvernement français est "devenu nerveux car Wagner a signé un accord avec le gouvernement du Mali pour la fourniture de services de sécurité".

"Mon cher collègue Jean-Yves Le Drian, de même que (le chef de la diplomatie européenne) Josep Borrell, en septembre 2021, m'ont dit directement que la Russie n'avait rien à faire en Afrique, ni par des moyens étatiques, ni par des moyens privés, car l'Afrique est une zone (d'intérêts) de l'UE et de la France", a affirmé Sergueï Lavrov.

"Nous avons également expliqué" qu'en Libye, "cette compagnie militaire privée a été invitée par les autorités à Tobrouk, où se situe le Parlement", a-t-il ajouté. "Ils sont présents là sur une base commerciale, de même qu'au Mali", a assuré le chef de la diplomatie russe.

Le gouvernement de Bamako, issu d'un coup d'État militaire, évoque pour sa part la présence sur son territoire de simples conseillers russes. Entre "10 à 20 000" mercenaires de la société paramilitaire russe Wagner ou combattants syriens et libyens luttent en ce moment aux côtés des forces russes en Ukraine, selon un responsable européen.

Voir plus