Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Éthiopie : affrontements entre la police et des manifestants musulmans

Des manifestants se mettent à l'abri lorsque les forces de sécurité tirent des gaz lacrymogènes lors d'une manifestation à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 2 mai 2022   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors -

Ethiopie

Alors que les musulmans de la capitale éthiopienne, Adis Abeba se sont réunis pour célébrer la fin du ramadan, des affrontements ont éclaté entre des policiers éthiopiens et de jeunes fidèles ce lundi.

Des prières ont été organisées dans l’enceinte du stade international de la ville à l’occasion de l’Eid, la fête qui marque la fin du mois de jeune. Les fidèles qui n’ont pu atteindre l’intérieur du stade par manque de place, ont commencé à prier à l’extérieur sur la place Meskel.

"Le groupe armé organisé à Gondar qui a attaqué avec des bombes et des mitrailleuses est responsable de ce qui s'est passé là-bas." a déclaréUstaz Mohammed, membre du conseil d'administration du conseil musulman d'Addis-Abeba.

"C'est l'une de nos célébrations de l'Aïd, notre fête, chaque année, elle revient chaque année, une fois par an, donc je dois délivrer un message pour tous les musulmans pour s'occuper (des) pauvres, pour les aider, pour travailler avec les autres, et les musulmans et avec le gouvernement." a expliquéAbdul-Aziz Mohammed Amin, éthiopien de Seattle.

Selon un responsable, un policier a involontairement tiré des gaz lacrymogènes sur la foule lorsque certains fidèles ont commencé à scander des slogans et à jeter des pierres. La police d'Addis a publié une déclaration indiquant que des biens avaient été endommagés avant que l'ordre ne soit rétabli.

L'Éthiopie est un pays à majorité chrétienne et environ 30 % de la population est musulmane.

Voir plus