Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Royaume-Uni va envoyer des migrants illégaux au Rwanda

Des réfugiés à Douvres, au Royaume-Uni   -  
Copyright © africanews
Gareth Fuller/PA -

Rwanda

C’est un accord controversé qui a été signé ce jeudi à Kigali entre Priti Patel, ministre de l’Intérieur du Royaume-Uni et Vincent Biruta, ministre des affaires Étrangères du Rwanda.

Pour décourager les migrants et les demandeurs d’asile de diverses nationalités arrivés au Royaume Uni, Londres pourra les envoyer au Rwanda, où ils pourront s'installer de manière permanente s'ils le souhaitent.

"Nous avons convenu que les personnes arrivées illégalement au Royaume-Uni seront prises en considération pour être relocalisées au Rwanda afin que leur demande d'asile soit examinée. Les personnes qui y seront réinstallées recevront un soutien comprenant jusqu'à cinq ans de formation, ainsi qu’une aide pour leur hébergement, leurs soins de santé, afin qu'ils puissent s'épanouir" explique Priti Patel.

"En relocalisant les migrants au Rwanda, en investissant dans leur développement personnel et en leur offrant une éducation, un emploi et d'autres opportunités, nous leur donnons la chance de commencer une nouvelle vie dans notre pays en tant que membres à part entière de nos communautés", a déclaré Vincent Biruta.

Le Rwanda pourra accueillir "des dizaines de milliers de personnes dans les années à venir" selon le gouvernement britannique. Dans un premier temps, c’est Londres qui financera le dispositif à hauteur de 120 millions de livres (environ 150 millions de dollars).

"De nombreux Rwandais savent ce que cela signifie d’être déplacé. Cela a façonné notre approche de la migration et de l'asile. Le Rwanda offre déjà refuge à près de 130 000 réfugiés, originaires de plusieurs pays, dont des voisins comme la RDC (République démocratique du Congo) et le Burundi ainsi que l'Afghanistan et les migrants de Libye", explique Vincent Biruta.

Si cet accord fait débat, en particulier au Royaume-Uni, c’est parce qu’il est jugé inhumain et très coûteux par des ONG de défense des droits humains.

Une telle mesure est déjà appliquée par l'Australie avec des îles du Pacifique, une politique vivement critiquée. Par ailleurs, le Danemark avait également envisagé d'envoyer ses demandeurs d'asile vers des pays africains. De son côté, le Rwanda se réjouit de ce partenariat.

Voir plus