Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : rendre le golf accessible aux plus modestes

Daniel Sithole faisant une démonstration de golf pour ses élèves, dans un parc de Soweto, le 24 mars 2022.   -  
Copyright © africanews
AFP - Africanews -

Afrique du Sud

Dans le township de Soweto, en Afrique du Sud, de nombreux jeunes s'entraînent avec enthousiasme à jouer au golf dans un parc. Leur professeur Daniel Sithole est golfeur professionnel à la retraite. Il souhaite transmettre sa passion pour ce sport aux plus jeunes, tout en essayant de rapprocher l'activité élitiste des populations modestes.

"Il a commencé à nous apprendre à jouer au golf depuis notre plus jeune âge, et grâce à ça, il a évité qu'on ne se tourne vers la drogue et qu'on arrête nos études", raconte Kalego Shole, passionné de golf.

L'entraîneur a fait ses débuts dans le milieu en travaillant comme caddy à la fin des années 1960. Depuis, le sport reste élitiste, les prix pour accéder aux terrains étant élevés.

"Dans le milieu du golf en Afrique du Sud, il n'y a pas eu de changement, il n'y a pas eu d'évolution", explique Daniel Sithole, golfeur professionnel à la retraite et entraîneur. "Parce que je peux vous emmener au terrain du Royal ou à celui du Bryanston, mais le prix du green-fee est si élevé que vous ne pouvez pas vous le permettre."

L'entraîneur a appris à jouer au golf lui-même, de manière semi-professionnelle. À travers ce sport, il souhaite transmettre des valeurs de rigueur et de respect.

"Ça devient plus facile et puis, on a l'impression de mieux se connaître et on se concentre", détaille Kalego Shole. "C'est comme lorsque je suis en colère, au lieu de me défouler en utilisant la force, je préfère jouer au golf, et la laisser sortir sur la balle. Donc j'aime jouer au golf, c'est agréable."

Selon un récent rapport de la Banque Mondiale, l'Afrique du Sud est le pays le plus inégalitaire du monde, 10 % de la population possédant plus de 80 % des richesses.

Voir plus