Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Zimbabwe redistribue ses terres inutilisées par les agriculteurs

Un ouvrier agricole devant des hectares de terres inutilisées au Zimbabwe, le 28 juin 2009.   -  
Copyright © africanews
Tsvangirayi Mukwazhi/AP2009 -

Zimbabwe

Le Zimbabwe redistribue ses champs laissées à l'abandon, afin d'atteindre l'auto suffisance alimentaire. 99% des terres sont exploitées, alors que le pays doit régulièrement faire face a des pénuries alimentaires.

Le ministre de l'Agriculture Anxious Masuka a déclaré face à la presse que la mesure concerne "ceux qui possèdent plusieurs fermes, ou ceux dont les fermes sont abandonnées [...] __Les terres ainsi libérées seront redistribuées à des agriculteurs novices, qui sont inscrits sur une liste d’attente établie depuis les dernières réformes."

Au début des années 2000, le président Robert Mugabe avait fait expulser des agriculteurs blancs de leurs terres, afin de les transmettre à des fermiers noirs. Une mesure, qui tentait de réparer les inégalités engendrées par la colonisation brittonique.

Mais dans les faits, les proches du pouvoir avaient surtout bénéficié de la décision. Les agriculteurs, peu formés et manquant d'équipement, avaient alors laissé leurs terres à l'abandon engendrant des pénuries chroniques. Depuis, certains fermiers blancs ont été autorisés à récupérer des parcelles à travers des partenariats locaux.

Selon le Réseau d’alerte rapide anti-famine, environ 10 millions de Zimbabwéens, soit les deux tiers de la population, sont menacés par la faim après une saison des pluies décevante. Le Zimbabwe dépend largement des donateurs pour ses approvisionnements en produits alimentaires.

Voir plus