Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : faute d'électricité, Lagos plongé dans le noir

Un vendeur en bord de route vend des noix éclairées à la torche sur un marché sans électricité à Ibafo, dans l'État d'Ogun, au sud-ouest du Nigeria, le 22 mars 2022   -  
Copyright © africanews
PIUS UTOMI EKPEI/AFP or licensors -

Nigéria

A Lagos au Nigéria, de nombreuses pannes d’électricité ont paralysé les habitants de la ville et en particulier les commerçants contraints de fermer boutique.

Survenues après des semaines de pénurie de carburant, ces perturbations de réseau électrique ont transformé l’agacement des nigérians en véritable colère à quelques jours du début du mois de ramadan.

Depuis mardi dernier, le pays a connu deux black-out électriques complets.

Si les Nigérians sont toutefois habitués aux délestages fréquents, ces fois-ci c’est 40% du pays qui a été privé d’alimentation pendant plusieurs heures.

Pour y remédier, les Nigérians ont eu recours à des générateurs électriques qui sont alimenté en essence.

Une solution ponctuelle qui a causé des files d’attente devant les stations-services qui elles souffrent de l’inflation du prix du pétrole et du gaz. Le prix du gazole à la pompe ayant été multiplié par trois en quelque jours.

Cette issue de secours a provoqué un incendie sous le pont Eko ce mercredi.

Le Parlement enquête sur la panne d'électricité nationale et a interrogé le ministre de l'énergie Abubakar Aliyu ce jeudi qui a énuméré les défis auxquels le secteur est confronté, notamment le faible approvisionnement en gaz, les faibles niveaux d'hydroélectricité, le coût élevé du gaz, ainsi que le déséquilibre entre la production, la transmission et la distribution d'électricité.

Il a déclaré que toutes les mesures avaient été mises en place pour résoudre le problème.

Voir plus