Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée : un enregistrement d'Alpha Condé provoque 2 arrestations

Guinée : un enregistrement d'Alpha Condé provoque 2 arrestations
Le président guinéen Alpha Condé s'adresse à ses partisans lors d'un meeting de campagne à Kissidougou, le 12 octobre 2020   -  
Copyright © africanews
CAROL VALADE/AFP or licensors -

Guinée

Un médecin d'Alpha Condé et son dernier chef de la diplomatie ont été arrêtés après la diffusion d'un enregistrement attribué à l'ancien président guinéen renversé en 2021 et intervenant de l'étranger dans la politique intérieure, a indiqué la gendarmerie mercredi soir.

La diffusion de cet enregistrement attribué à Alpha Condé, autorisé en janvier à quitter le pays officiellement pour traitement médical aux Émirats Arabes Unis (EAU), fait des vagues depuis la fin de semaine passée, dans un paysage politique bouleversé par sa chute et la prise du pouvoir par les militaires. Elle est survenue en pleine querelle sur sa succession à la tête de son parti, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG).

Les propos enregistrés disent la nécessité pour le parti de se mettre en ordre de bataille en prévision d'une grave détérioration de la situation en Guinée, en particulier à cause de la hausse des prix. Le RPG doit se doter d'une direction collégiale, disent-ils. 

Ils affirment aussi la nécessité d'empêcher l'opposant de toujours d'Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo, d'être le bénéficiaire politique d'une dégradation sociale. L'authenticité de cet enregistrement n'a pas été contestée. 

Un communiqué diffusé mercredi soir par la gendarmerie l'attribue à Alpha Condé et semble signifier qu'il aurait été réalisé à son insu. La gendarmerie affirme qu'Ibrahima Khalil Kaba, ministre des Affaires étrangères d'Alpha Condé de janvier 2021 jusqu'au coup d'Étatdu 5 septembre, a appelé le docteur Mbemba Kaba, médecin personnel auprès de l'ancien président, et lui a demandé de recueillir l'avis de celui-ci sur sa succession à la tête du RPG et de l'enregistrer.

Le médecin a procédé à cet "enregistrement clandestin" et l'a transféré à deux destinataires, dont Ibrahima Khalil Kaba, dit la gendarmerie. Mbemba Kaba, revenu des EAU, et Ibrahima Khalil Kaba, ont été interpellés mardi. "Au terme de cette enquête il est clairement établi que cette fuite tire sa source de l’inconduite du médecin général Mbemba Kaba sur instruction de son commanditaire Dr Ibrahima Khalil Kaba", dit la gendarmerie.

Ils sont poursuivis pour atteinte à la vie privée et traitements non autorisés de données personnelles, précise la gendarmerie. Elle ajoute qu'ils seront présentés au parquet, sans préciser de date.

Le RPG a dit dans un communiqué avoir appris "avec inquiétude" l’interpellation de l'ancien ministre, un de ses membres. Il a assuré que l'enregistrement n'avait pas été discuté ou partagé au sein de ses instances.

La Guinée est dirigée depuis septembre par une junte dont le chef, le colonel Mamady Doumbouya, s'est fait investir président pour une durée indéterminée.

Voir plus