Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Rwanda : des pompes à énergie solaire pour élargir l'accès à l'eau

Rwanda   -  
Copyright © africanews
cleared -

Rwanda

Au Rwanda, les agriculteurs du district occidental de Rulindo ont un accès limité à l’eau potable.

La rivière Yanze, principale source d’eau du district possède une diversité de consommateurs, des habitants de Kigali la capitale, des communautés rurales et des agriculteurs de Rulindo. Cette allocation de l’eau éparpillée limite l’accès des agriculteurs à l'eau. La plupart d'entre eux sont des producteurs de légumes qui souffrent aussi du manque de précipitations et des saisons sèches qui les empêchent d'abreuvoir leurs champs.

Pour améliorer la gestion de l'eau, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a construit six bassins d'eau pour aider les agriculteurs locaux de la coopérative de production horticole Yanze (YAHOPROC).

L'eau de la rivière Yanze est recueillie dans les étangs, puis transportée des étangs aux champs par trois pompes à énergie solaire. Le système fournit une source constante d'eau qui est distribuée uniformément à tous les champs, y compris ceux qui sont les plus difficiles à atteindre en raison des terrains accidentés.

_"Nous ne restons plus assis sans rien faire pendant la saison ensoleillée, à nous demander comment irriguer. Il n'y a plus ce problème maintenant, nous avons de l'eau et une machine qui la pompe automatiquement pour nous.[...] **Avant, sur 2 ares, je pouvais à peine récolter 60 kg de brocolis par saison, mais depuis que j'ai commencé à utiliser cette pompe à énergie solaire, je récolte facilement 200 kg dans la même zone."**a déclaré _Jean d'Arc Mubaranyanga, agriculteur

"Après avoir vu comment les membres de la coopérative n'ont pas d'eau potable, l'idée de faire d'une pierre deux coups est venue. Maintenant, ils peuvent irriguer leurs cultures et obtenir de l'eau propre pour leur assainissement et leur nutrition". a ajouté Josepha Mukamana, responsable du projet RWEE de la FAO.

"C'est la raison d'être de la FAO et des Nations unies. S'assurer que nous ajoutons notre modeste contribution à ce qui peut rendre la vie des femmes rurales propice à l'épanouissement de leur potentiel. L'accès à l'eau supprime un obstacle à la production agricole des femmes rurales. Elles peuvent cultiver, élever du bétail et même produire du poisson, quelle que soit la saison. Elles fournissent à leur famille une alimentation saine et améliorent même leurs revenus." a expliqué Gualbert Gbehounou, représentant de la FAO au Rwanda.

Grâce à ces bassins les agriculteurs peuvent désormais cultiver des légumes toute l'année et vendre leur production à des acheteurs de Kigali.

Voir plus