Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Europe-Afrique : encourager la mentalité d'entrepreneur en Afrique

Ray Lema et Laurent de Wilde jouant en ouverture du forum, Palais du Pharo, Marseille   -  
Copyright © africanews
cleared -

France

Le 17 mars à Marseille, les dirigeants politiques et économiques européens et africains se sont réunis à l'occasion du forum Europe-Afrique.

Organisé au palais du Pharo par la Métropole Aix-Marseille-Provence avec le journal La Tribune et La Tribune Afrique, ce forum a été conçu dans le prolongement du sommet Union Européenne-Union Africaine qui a eu lieu à Bruxelles les 17 et 18 février derniers; le principal objectif de cette journée étant de renforcer le nouveau partenariat entre les deux continents grâce à une journée de débats et de discussions autour de divers thèmes. Parmi eux, la création d'emploi et de valeur ajoutée a été débattue.

Le ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Nicolas Kazadi s'est exprimé sur l'entrepreneuriat qui est pour lui "l'emploi de demain" : "Il faut un changement de conception des mentalités surtout chez les jeunes, par rapport à la relation employés - employeurs. Si ce changement n'est pas opéré, si ne nous sommes pas préparés culturellement à devenir des entrepreneurs, nous serons des frustrés éternels, c'est ce que nous sommes encore aujourd'hui, et c'est ce qu'il faut changer."

Une nécessité de changer de mentalité partagée par Amina Zakhnouf, co-fondatrice de l'association "Je m'engage pour l'Afrique" : "Nous avons beaucoup manqué d'ambition sur ce que nous avions déjà comme potentiel, et j'ai envie que nous arrêtions de parler du potentiel purement matériel, en parlant des ressources de l'Afrique et de sa jeunesse, il y a d'autres choses qui existe sur le continent et qui sont exceptionnelles. Il y a une innovation technique et technologique sur le point de vue des Fintech qui pourrait transformer ce continent en véritable laboratoire d'idées et surtout d'abord en leader d'opinion sur une nouvelle réglementation."

Des entrepreneurs africains sont déjà implantés sur le continent et y développent des petites et moyennes entreprises. Certaines sont parfois boostées par des entreprises privées.

La banque française La Société Générale, encore positionnée dans plusieurs pays d'Afrique comme le Maroc, la Côte d'Ivoire, le Sénégal ou encore le Cameroun, propose des solutions.

"L'accompagnement des PME est clé en Afrique notamment pour l'inclusion des populations et pour lutter contre la pauvreté. Nous intervenons à la fois en financement et nous avons décidé de doubler nos financements d'ici 2025, et aussi avec beaucoup d'accompagnements de coaching des chefs d'entreprises au travers des maisons de la PME que nous avons organisé dans chacune de nos banques sur le continent africain." a déclaré Laurent Goutard, directeur de la Région Afrique, Méditerranée & Outre-Mer de la Société Générale.

Plusieurs questions sont toutefois restées en suspens à l'issue de ce forum, parmi elles, comment trouver la bonne coopération entre les pouvoirs publics et les entreprises privées ?

Les dirigeants politiques européens et africains présents lors de ce forum se sont néanmoins montrés enclin à changer de paradigme.

Voir plus