Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée Bissau : le président revient sur la tentative de coup d’État

Le président de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embalo   -  
Copyright © africanews
Eduardo Munoz/AP -

Guinée-Bissau

Il y a quelques semaines, la Guinée-Bissau a été secouée par une tentative de coup d’Etat, au cours de laquelle 12 personnes sont mortes. Lors de l'ouverture de l'année judiciaire, le président Umaru Embaló Sissoco, en a profité pour demander que les enquêtes sur cette tentative de coup d'État se poursuivent et que les auteurs soient traduits en justice.

"Ils voulaient provoquer le chaos et condamner ainsi la Guinée-Bissau à un nouveau cycle d'instabilité politique et de destruction des espoirs de développement qui ont été patiemment restaurés au cours des deux dernières années. L'État bissau-guinéen est debout. Le président de la République, qui a été élu librement et démocratiquement par le peuple bissau-guinéen, reste fermement dans sa fonction de Président", a déclaré le chef de l'Etat.

Quelques jours après la tentative de coup d’Etat, le président a annoncé l’arrestation de 3 personnes, dont celle d'un ancien chef de la marine nationale. Il a également limogé l’actuel chef de la marine nationale, ainsi qu'un haut commandant de l'armée, pour des raisons qui restent floues.

"Nous reconnaissons que la prévalence croissante des intérêts personnels ou de groupe sur les intérêts de l'État lui-même menace de manière significative notre système démocratique et notre État de droit, générant une grande et dangereuse division dans notre société avec d'énormes réflexions sur l'activité judiciaire. Malgré cela, le pouvoir judiciaire, qui incarne les tribunaux à travers ses magistrats, est et restera un pouvoir apolitique et non partisan", a déclaré Pedro Sambú, le président de la Cour suprême de justice.

La Guinée-Bissau connaît régulièrement des coups de force. Depuis son indépendance, le pays a connu une série de coups d'Etat, militaires ou non, dont le dernier ayant réussi remonte à 2012.

Voir plus