Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : manifestation contre la "confiscation de la démocratie"

Des partisans de l'opposition tunisienne participent à un rassemblement contre la prise de pouvoir du président Kais Saied et la crise économique dans le pays d'Afrique du Nor   -  
Copyright © africanews
ANIS MILI/AFP or licensors -

Tunisie

A l’appel du part Destourian libre, au moins 2 000 personnes ont manifesté dimanche à Tunis, contre la confiscation présumée du pouvoir par leur depuis maintenant 8 mois. Le climat politique en Tunisie bat de l’aile depuis la suspension de l'Assemblée nationale par Kai Saied .

Un recul de la démocratie dénoncée par ses adversaires qui jugent illégal, l’exécutif en place dans le pays. Aussi, les manifestants, appellent-ils la population à sortir de son silence pour faire bouger les choses. Ils exigent entre autres, des élections législatives dans un délai raisonnable. Rejetant la date décembre retenue par le pouvoir.

"Si je ne manifeste et que les autres font de même, qui parmi les décideurs va penser à nous ? Pardonnez-moi ! Le moins que je puisse faire, est de répondre à l'appel du Parti Destourien Libre.", demande Lassaad, un manifestant. Sa compatriote Mounira, abonde dans le même sens. " Je suis venue aujourd'hui pour défendre les valeurs de la démocratie... Les vraies valeurs pas celles dont on nous parle avec la propagande depuis 11 ans et que nous amis des gens qui protègent des instituts comme Al-Qaradawi.", dit-elle.

Outre le volet politique, dimanche, des Tunisiens manifestaient aussi contre la vie chère dans un pays déjà plongé dans une crise économique.

La Tunisie connaît une pénurie d’aliments de base alors que la guerre en Ukraine risque d’avoir des répercussions sur la chaîne d’approvisionnement dans le pays, à l’approche du mois de ramadan. Mais le président Kais Saied, voit derrière ces pénuries, une action des ''spéculateurs'' et autres '' profiteurs'' du secteur alimentaire qui cherchent à porter atteinte à la paix et la sécurité sociale.

Voir plus