Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mozambique : l'ex-président Armando Guebuza appelé à la barre

L'ex-président du Mozambique Armando Guebuza (2005-2015)   -  
Copyright © africanews
cleared -

Mozambique

L’ex-président du Mozambique, Armando Guebuza (2005-2015), a été entendu comme témoin ce vendredi dans le cadre du plus grand scandale de corruption qu’a connu le pays.

En 2013 et 2014, le Mozambique a emprunté illicitement 2 milliards de dollars auprès de banques internationales pour acheter une flotte de pêche au thon et un navire de surveillance.

Appelé à la barre, l’ancien chef d’état a défendu la décision de son gouvernement de contracter d’énormes prêts secrets.

" La décision de chercher des ressources a été prise par moi-même en déléguant le commandement opératif par l'intermédiaire de nos dirigeants." a expliqué Armando Guebuza, l'ancien président du Mozambique.

Le procès de la "dette cachée" est appelé ainsi car le gouvernement mozambicain avait masqué ces prêts au Parlement.

En 2016, la dette a été révélée au grand jour. Une découverte qui a poussé plusieurs donateurs dont le fond monétaire international ont été poussé à interrompre leur soutien financier.

" Nous travaillions avec des organes structurés, ils étaient présents à la proposition, elle a été discutée et quand elle a été approuvée, ils ont pu continuer à travailler à son exécution." a déclaré l'ancien président mozambicain.

Après la révélation de ces prêts secrets, un audit indépendant a ensuite révélé que 500 millions de dollars avaient été détournés et restaient introuvables.

Cela a marqué le début d’une crise économique au Mozambique.

Voir plus