Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Afrique du Sud va recueillir des tigres du Bengale abandonnés

Deux des quatre tigres sont nés dans la cage, sans jamais en sortir.   -  
Copyright © africanews
AP / Africanews -

Afrique du Sud

Abandonnés il y a 15 ans par un cirque itinérant, ces tigres du Bengale vont être emmenés dans une réserve d'Afrique du Sud. Depuis 2007, les félins vivaient dans un wagon de 75 m² à San Luis, en Argentine. Un éleveur s'occupait jusqu'alors de leur apporter de l'eau et de la nourriture.

"Après toutes ces années passées à vivre dans un wagon métallique, une voiture ou un train, je peux imaginer à quel point il sera agréable pour eux de toucher à nouveau le sol, l'herbe, d'avoir de l'espace", explique le vétérinaire principal de la mission de sauvetage de Four Paws Amir Khalil. "J'imagine donc que les animaux n'hésiteront pas, face à ce grand espace. Si vous étiez enfermé dans une pièce toute votre vie et qu'un jour vous vous trouvez face à une sorte de stade. J'imagine que vous vous prendriez pour Lionel Messi, en étant très heureux et en s'entraînant pour jouer du mieux possible au football."

Après avoir collecté les fonds suffisants, l'organisation Four Paws connue pour le sauvetage d'animaux sauvages a annoncé transporter les quatre tigres jusqu'à un centre de 1 200 hectares en Afrique du Sud.

"Ils ont besoin d'un endroit pour s'acclimater et pour réaliser qu'ils ne sont pas en danger dans ce nouveau territoire", continue le vétérinaire. "Ils reprendront alors un comportement naturel, mais cela peu parfois prendre du temps. Chez certains animaux, ça peut prendre un an, et d'autres peuvent se sentir bien immédiatement, mais ça dépend du traumatisme qu'ils ont subi, du degré de traumatisme. Mais en Afrique du Sud, ils seront en paix et ils pourront en profiter. Un jour de liberté vaut bien plus que de nombreuses années dans une prison."

Pour l'organisation, seulement près de 4 000 tigres vivent encore à l'état sauvage à travers le monde. L'espèce étant l'une des plus braconnées de la planète.

Voir plus