Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigéria : vers la fin de la pénurie de carburant ?

  -  
Copyright © africanews
PIUS UTOMI EKPEI/AFP or licensors -

Nigéria

La compagnie pétrolière publique du Nigeria a déclaré qu'elle avait commencé à distribuer de l'essence 24 heures sur 24 aux stations-service pour mettre fin à une pénurie qui dure depuis une semaine et qui a provoqué des embouteillages dans les grandes villes.

La pénurie de carburant, qui a débuté la semaine dernière dans la ville commerciale de Lagos et dans la capitale administrative Abuja, a provoqué de longues files d'attente dans les rares stations-service qui vendent le produit. Les tarifs des transports ont augmenté dans plusieurs villes, réduisant les services et forçant certains résidents et travailleurs à parcourir de longues distances à pied pour atteindre leur destination.

La plupart des foyers nigérians dépendent également de l'essence et du diesel pour alimenter leurs générateurs, car le réseau électrique public est peu fiable et sujet aux pannes. La Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), société d'État, a imputé la situation à l'importation d'essence frelatée par quatre négociants en pétrole dans le pays.

Dans un communiqué publié mardi, la société a indiqué que des mesures avaient été prises, notamment la distribution 24 heures sur 24 aux stations-service.

"Afin d'accélérer la distribution dans tout le pays, nous avons commencé à fonctionner 24 heures sur 24 dans nos dépôts et nos points de vente au détail."

La NNPC a également demandé aux négociants en pétrole, aux propriétaires de dépôts et aux stations-service de commencer des activités de chargement et de distribution 24 heures sur 24 dans certains de leurs points de vente désignés.

La NNPC a déclaré qu'elle disposait d'un stock suffisant pour mettre fin à la pénurie, tandis que d'autres approvisionnements étaient attendus d'ici la fin du mois de février.

"À ce jour, la NNPC dispose d'un stock de plus d'un milliard de litres de PMS (essence) certifié, qui peut être utilisé en toute sécurité dans les véhicules et les machines", a déclaré la société.

"Dans le cadre du réapprovisionnement stratégique de la NNPC, plus de 2,3 milliards de litres de PMS (essence) devraient être livrés d'ici fin février 2022, ce qui permettra de rétablir un niveau de suffisance supérieur à l'objectif national de 30 jours."

La société a indiqué qu'une équipe de surveillance, composée d'agents de sécurité, avait été mise en place pour assurer la bonne distribution du carburant dans tout le pays. La société a appelé les Nigérians à éviter les achats de panique, ajoutant que ses mesures permettraient de rétablir la situation normale dans quelques jours.

Le Nigeria, premier producteur de brut d'Afrique, dépend des importations de carburant pour répondre à la demande locale, car ses quatre raffineries ne fonctionnent pas du tout ou fonctionnent en dessous de leur capacité installée. L'essence est vendue à un prix inférieur à celui du marché au Nigeria dans le cadre de mesures visant à la rendre abordable, mais le FMI et la Banque mondiale ont conseillé au gouvernement de mettre fin à ce système de subvention du carburant afin de libérer des ressources pour le développement.

Voir plus