Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Malawi : le président Chakwera met en garde contre la corruption

Le président malawite, Lazarus Chakwera   -  
Copyright © africanews
cleared -

Malawi

Le nouveau gouvernement malawite a prêté serment ce dimanche, l’occasion pour le président Lazarus Chakwera de remettre les pendules à l’heure et d’alerter contre la corruption.

Après que trois membres du cabinet ont été vises par des accusations de corruption, le président Chakwera qui a été élu en 2020 en promettant de lutter contre la corruption a décidé de limoger les 33 membres de l’ensemble de son cabinet lundi dernier.

"La corruption se présente sous de nombreuses formes et les occasions d'y succomber dans ce pays sont nombreuses. Mais vous devez y résister à chaque fois, car si vous ne suivez pas la loi, la loi vous suivra et si vous pensez que je vais utiliser mon bureau pour vous éviter d'être confronté à la loi que vous avez violée, alors vous vous trompez lourdement." a déclaré Lazarus Chakwera, président du Malaw.

"Vous êtes ici pour servir, pas pour régner ou vous vanter. Occuper un poste élevé n'est pas une licence pour agir de manière hautaine et puissante. Le peuple du Malawi est votre patron, pas votre sujet.

En décembre, le ministre des terres de l'époque, Kezzie Msukwa, a été arrêté sur la base d'allégations selon lesquelles il aurait reçu un pot-de-vin d'un riche homme d'affaires pour lui donner des terres.

Deux jours après leur limogeage la plupart des membres du cabinet ont été reconduit dans leurs fonctions. L'homme d'affaires et politicien Mark Katsonga Phiri au ministère du commerce, et Sam Kawale, membre du parti au pouvoir, au ministère des terres.

Voir plus