Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Madagascar : au moins 48 morts après la tempête Ana

  -  
Copyright © africanews
RIJASOLO/AFP or licensors -

Madagascar

Pendant près de dix jours, la tempête Ana a dévasté une partie de l'Afrique Australe, du Mozambique à Madagascar en passant par le Malawi. Au retour du soleil, c'est le désespoir d'une partie de la population qui apparaît.

A Tananarive, certains habitants osent revenir dans leur quartier, voir ce qu'il reste de leur maison. Certains ont tout perdu mais essayent de reconstruire, sur les débris. "Je suis très triste car nous travaillons comme des fous pour obtenir de l'argent et maintenant la maison est détruite, raconte Norvia devant les briques effondrées de son ancienne maison. Comment ne pas être triste, nous sommes des sinistrés et nous ne recevons aucune aide, aucune mesure de soutien. Il n'y a rien."

Une soixantaine de centres d'hébergement dans le pays

Après les pluies torrentielles de la tempête Ana qui a surpris le pays, lundi 17 janvier, les abris de fortunes se multiplient. Dans 38 localités de la Grande Île, les écoles se sont transformées en centre d’hébergement. A la capitale, Antananarivo, le Stade Barea a été réquisitionné pour accueillir 20 000 sinistrés.

Une autre tempête menaçante

A Madagascar, le bilan est lourd : 48 personnes ont trouvé la mort et au moins 72 000 ont perdues leur maison. Mais la tempête Ana a aussi éclaté dans d'autres pays de la région, le Malawi et le Mozambique, par exemple, ont été fortement touchés.

A peine sortie de cette catastrophe naturelle, l'Afrique australe est déjà menacée par une nouvelle tempête tropicale, nommée Batsirai, qui devrait atteindre l'île Maurice mercredi 02 février.

Voir plus