Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Malawi : au moins 4 morts après le passage du cyclone Ana

Des personnes se tiennent debout sur un véhicule renversé, balayé par les eaux de crue à Chikwawa, au Malawi, le 25 janvier 2022   -  
Copyright © africanews
AP/Copyright 2022 The Associated Press -

Malawi

Après les pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations au Mozambique, à Madagascar et au Malawi, l’heure est au bilan. Les trois pays compteraient au moins 47 morts et d’importants dégâts matériels.

Au Malawi, au moins 4 personnes sont mortes, et ceux qui ont pu s’en sortir sont sous le choc, c’est le cas de Mercy Jalilosi, qui a dû nager pendant plusieurs heures.

"J’ai nagé, sans savoir où j'allais. J'ai essayé d'attraper un arbre le long du chemin, mais j'avais l'impression d'être entraîné par l'eau. J'ai dû nager sous l’eau pendant longtemps, puis j’ai trouvé un tas d'ordures auquel je me suis accrochée et je me suis endormie jusqu'au petit matin. Je pouvais sentir des serpents dans l’eau. Tôt le matin, il y avait plus d'eau et cela a emporté les ordures sur lesquelles je me trouvais. À ce moment-là, j'ai continué à chanter des louanges à Dieu, tout le long du chemin."

Les secours poursuivent les recherches. Et même si l’électricité se rétablit difficilement, la tempête a plongé une grande partie du pays dans le noir.

"Je peux clairement dire que la situation actuelle n'est pas si bonne parce que ma région est grandement touchée. Nous parlons de Nsanje, nous parlons de Chikwawa, Chiradzulu, Phalombe, Mulanje - toutes ces zones ont été touchées. Alors, la tempête tropicale Ana a créé un très gros défi dans ma région", explique la commissaire de police Chikondi Chambwinja Chingadza.

La saison des pluies doit se terminer fin mars. Mais entre-temps, l’institut météorologique du Mozambique prévoit jusqu’à 6 cyclones dans la région.

Voir plus